Rébellion des sept États

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

La rébellion des sept États or révolte de sept rois (Chinois simplifié: 七国之乱, Chinois traditionnel: 七國之亂) a eu lieu en 154 av J.C en Chine. Elle visait la dynastie Han et faisait suite à une tentative de centralisation supplémentaire du gouvernement par l'empereur.

Prélude[modifier | modifier le code]

Le fondateur de la dynastie Han, l'empereur Han Gaozu ne pratiquait pas un pouvoir centralisé. Au contraire, il créa une dizaine de principautés assez autonomes à la tête desquelles il plaça souvent ses enfants qui devinrent alors des puissants rois (王).

Quand Han Wendi devint empereur, ces rois qui étaient ses demi-frères ou neveux, ne le respectaient guère et commençaient à témoigner leur volonté d'indépendance. C'est à ce moment là que se produisit un incident fâcheux : le fils de Wendi, alors jeune prince héritier, tua par accident le fils du roi de Wu, Liu Pi (吳王劉濞). Celui-ci très en colère, refusa le corps qu'on lui ramenait. Depuis il ne venait plus présenter son respect à l'empereur qui, se sentant redevable, ne le punit point.

Au cours du temps, les pouvoirs des princes n'arrêtaient de croître. certains cherchaient à agrandir leur territoire, d'autres s'enrichissaient grâce aux monopoles sur des produits tels que le sel ou des métaux.  Ils étaient souvent plus riches que l'empereur. 

Élément déclencheur[modifier | modifier le code]

En 154 av J.C, l'empereur Jingdi, sur la proposition de son ministre Chao Cuo, annonça qu'il allait réduire le territoire et le pouvoir des princes, leur fournissant ainsi le prétexte pour entrer en rébellion.

Participants[modifier | modifier le code]

Les sept rois sont :

  • Roi de Wu  Liu Pi (吳王劉濞)
  • Roi de Chu Liu Wu (楚王劉戊)
  • Roi de Jaoxi Liu Ang (膠西王劉卬)
  • Roi de Jiaodong Liu Xingqu(膠東王劉雄渠)
  • Roi de Zichuan Liu Xian (菑川王劉賢)
  • Roi de Jinan Liu Piguang (濟南王劉辟光)
  • Roi de Zhao Liu Sui (趙王劉遂)

Les Rois Wu et Chu étaient à la tête de la rébellion, leur mot d'ordre était "mort à Chao Cuo, purifier l'entourage de l'empereur" et ils marchèrent vers la capitale ChangAn.

Recul de Jingdi[modifier | modifier le code]

Devant la menace imminente, Jingdi céda à la pression de certains dignitaires de la cour, ennemis de Chao Cuo, et sacrifia celui-ci. Il le fit exécuter. Mais loin de se calmer, les sept rois continuèrent de plus belle la rébellion. Le roi de Wu alla jusqu'à à se proclamer empereur.

Jingdi décida alors d'envoyer l'armée à la rencontre des rebelles. En trois mois, l'armée de Jingdi vaincut les rois rebelles. Le roi  de Wu se suicida, et les autres rois trouvèrent tous la mort, soit exécutés, soit par suicide.