Réaction d'Eschweiler-Clarke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Réaction d'Eschweiler-Clarke

Réactifs RNH2,CH2O,HCOOH
Produits RNMe2 ,CO2
Bilan RNH2 + 2 CH2O + 2 HCOOH ⟶ RNMe2 + 2 CO2 + 2 H20

La réaction d'Eschweiler-Clarke, aussi appelée méthylation d'Eschweiler-Clarke, est une réaction d'amination réductrice par laquelle une amine primaire ou secondaire est méthylée, par un excès d'acide formique et de formaldéhyde[1]. Ces conditions ne produisent pas de sels d'ammonium[réf. nécessaire]. Cette réaction tient son nom de Wilhelm Eschweiler et Hans Thacher Clarke (en) qui l'ont développée en 1905 et 1913[2].

The Eschweiler-Clark reaction

Mécanisme[modifier | modifier le code]

La réaction commence par la formation d'une imine avec le formaldéhyde. Ensuite l'acide formique réduit l'imine en amine secondaire. La force motrice de la réaction vient du dégagement de dioxyde de carbone. La formation de l'amine tertiaire suit le même processus mais est plus lente en raison de la difficulté de formation du cation iminium.

Méchanisme de la réaction d'Eschweiler-Clark


Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) László Kürti et Barbara Czakó, Strategic Applications of Named Reactions in Organic Synthesis : Background and Detailed Mechanisms, Elsevier Academic press,‎ 2005 (ISBN 0-12-429785-4), p. 160
  2. Jacques Drouin, Introduction à la chimie organique : Les molécules organiques dans votre environnement. Usages, toxicité, synthèse et réactivité, Librairie du Cèdre, 1e éd. (ISBN 2-916346-00-7), p. 572
  • Eschweiler, W.; Ber. 1905, 38, 880.
  • Clarke, H. T.; Gillespie, H. B.; Weisshaus, S. Z.; Journal of the American Chemical Society|J. Am. Chem. Soc. 1933, 55, 4571.
  • Moore, Org. React. 1949, 5, 301.
  • Farkas, E.; Sunman, C. J.; J. Org. Chem. 1985, 50, 1110.

Voir aussi[modifier | modifier le code]