Réacteurs nucléaires de l'United States Navy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Site de stockage des réacteurs nucléaires de la Navy au laboratoire nucléaire de Hanford, dans l'état de Washington en novembre 2009.

Les réacteurs nucléaires de l'United States Navy sont les réacteurs nucléaires à eau pressurisée utilisés par la marine américaine pour fournir la propulsion ainsi que l'électricité nécessaires au bon fonctionnement des navires sur lesquels ils sont embarqués. Ils peuvent également servir au fonctionnement des catapultes sur les portes-avions ainsi qu'à d'autres usages mineurs. Ces réacteurs fonctionnent grâce à la présence d'une centrale électrique embarquée.

Il n'y a plus, en 2014, de sous-marins en service dans la marine américaine à fonctionner grâce à une propulsion conventionnelle : ils sont tous alimentés par des réacteurs nucléaires. Il en va de même pour les portes-avions depuis le retrait du service de l'USS Kitty Hawk (CV-63) en 2009.

Ces réacteurs sont développés par un grand nombre de laboratoires, comme le laboratoire de Bettis à West Mifflin, en Pennsylvanie, la Naval Reactors Facility dans l'Idaho, le laboratoire de Knolls à Niskayuna ou encore le laboratoire Kesselring à West Milton.

Désignations[modifier | modifier le code]

Chaque réacteur est désigné par un acronyme à trois caractères :

  • Une lettre désignant le type de navire sur lequel le réacteur est embarqué : « A » pour porte-avions (Aircraft Carrier), « C » pour croiseur (Cruiser), « D » pour destroyer (Destroyer) et « S » pour sous-marin (Submarine) ;
  • Un chiffre indiquant le numéro de la génération pour le fabricant ;
  • Une lettre désignant le constructeur du réacteur : « W » pour Westinghouse, « G » pour General Electric, « C » pour Combustion Engineering et « B » pour Betchel.

Par exemple, le réacteur S3W indique qu'il s'agit d'un réacteur embarqué sur sous-marin (S), de la troisième génération (3) du fabricant Westinghouse.

Liste des réacteurs[modifier | modifier le code]

Depuis le lancement de l'USS Gerald R. Ford (CVN-78) en 2014, la Navy a utilisé un total de 28 types de réacteurs nucléaires.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]