Réacteur à neutrons rapides expérimental chinois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

39° 44′ 27″ N 116° 01′ 49″ E / 39.740929, 116.030139

Le réacteur en construction en 2004

Le réacteur à neutrons rapides expérimental chinois (ou China Experimental Fast Reactor (CEFR)) est l'unique Réacteur à neutrons rapides chinois. Il est construit au sein de l'Institut Chinois de l’Énergie Atomique, localisé à environ 35 km au sud-ouest de Pékin dans le District de Fangshan.

Le réacteur CEFR possède une puissance thermique de 65 mégawatts, transformée en 20 mégawatts électriques. Il s'agit d'un réacteur rapide refroidi au sodium. C'est un réacteur de type piscine avec une durée de vie prévue à la conception de 30 ans[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le réacteur CEFR commence à produire de l'électricité en juillet 2011[2]. En octobre 2011, l'agence de l'énergie atomique japonaise annonce que le réacteur a cesser de produire de l'électricité à la suite d'un accident; le directeur de l'institut chinois de l'énergie atomique nie cependant qu'il y ait eu le moindre incident.[3]. Le 31 octobre 2012, l'Agence Chine nouvelle annonce que le CEFR a réussi les vérifications de sûreté officielles[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « China's Fast Breeder Reactor (FBR) Program », Nuclear Threat Initiative,‎ February 2004 (consulté le 2014-12-17)
  2. « China's experimental fast neutron reactor begins generating power », xinhuanet,‎ July 2011 (consulté le 2014-12-17)
  3. « China denies nuclear accident », Telegraph Media Group,‎ January 2012 (consulté le 2014-12-17)
  4. (en) « China makes nuclear power development », Xinhua,‎ 31 October 2012 (consulté le 2014-12-17)