Qurghonteppa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Qurghonteppa
Қурғонтеппа
Image illustrative de l'article Qurghonteppa
Administration
Pays Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan
Province Khatlon
Indicatif +992-3222
Démographie
Population 75 450 hab. (2010)
Géographie
Coordonnées 37° 50′ 11″ N 68° 46′ 40″ E / 37.83639, 68.7778 ()37° 50′ 11″ Nord 68° 46′ 40″ Est / 37.83639, 68.7778 ()  
Altitude 428 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tadjikistan

Voir sur la carte Tadjikistan administrative
City locator 14.svg
Qurghonteppa

Qurghonteppa (en tadjik : Қурғонтеппа ; en persan : گرگان تپه ; en russe : Курган-Тюбе, Kourgan-Tioube[1], qui signifie les « collines de Gurgan ») ou Kurgan-Tjube, est une ville du Tadjikistan et la capitale de la province de Khatlon. Sa population s'élevait à 75 450 habitants en 2010, ce qui en fait la quatrième ville du pays.

Géographie[modifier | modifier le code]

Qurghonteppa est située dans la vallée de la Vakhch, au sud-ouest du Tadjikistan, à 119 km au sud de la capitale Douchanbé et à 88 km à l'ouest de Kulob[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon des sources anciennes, Qurghonteppa est apparue à l'époque de l'empire Kouchan et pourrait être l'ancienne Levakand[3]. C'était déjà une importante cité qui avait sa propre monnaie. À la fin du VIIe siècle elle passa sous domination arabe puis fut ruinée par une invasion mongole. Elle appartient alors au khanat de Djaghataï. Ce n'est qu'à partir du XVIe siècle qu'elle se développe à nouveau. Pendant la période soviétique, elle est la capitale administrative de l'oblast de Kourgan-Tioube de 1944 à 1947 puis de 1977 à 1988. La ville a été fortement endommagée durant la Guerre civile (1992-1997). L'opposition politique au Tadjikistan a débuté dans la ville de Qurghonteppa[4].

Population[modifier | modifier le code]

Qurghonteppa compte plus de 17 nationalités et ethnies : Tadjiks, Ouzbeks, Russes, Tatars, Ukrainiens, Kazakhs, Grecs, Coréens, etc. Une forte minorité russe était employée activement dans les complexes industriels et agricoles dans et autour de la ville mais 85 % d'entre eux ont quitté la ville pendant la guerre civile. La population varie selon la saison en raison des vagues de migrants tadjiks partant chercher du travail en Russie.

Recensements (*) ou estimations de la population [5]

Évolution démographique
1959* 1970* 1979* 1989*
23 560 34 620 42 075 58 505
2000* 2010* 2013 -
60 508 75 450 77 000 -


Transports[modifier | modifier le code]

L'aéroport international de Qurghonteppa offre des liaisons avec des villes de Russie et du Kazakhstan.

Qurghonteppa est reliée par le chemin de fer vers le sud-ouest à Termez220 km) et, depuis 1999, vers le nord-est à Kouliab130 km).

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est considérée comme le cœur des cultures de coton (l' « or blanc ») au Tadjikistan. C'est l'un des pôles importants dans le domaine financier et des télécommunications.

Les émigrés tadjiks travaillant à l'étranger, particulièrement en Russie, contribuent de façon significative à l'économie locale depuis le début des années 2000.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]