Quirino Gasparini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gasparini.

Quirino Gasparini

Description de l'image  defaut.svg.
Naissance 24 octobre 1721
Gandino, Drapeau de l'Italie Italie
Décès 30 septembre 1778 (à 56 ans)
Turin, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Compositeur
Maîtres Giovanni Andrea Fioroni, Giovanni Battista Martini

Quirino Gasparini (né le 24 octobre 1721 à Gandino, dans la province de Bergame, en Lombardie – mort à Turin le 30 septembre 1778) est un compositeur italien du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ecclésiastique, Gasparini étudie la composition avec Giovanni Andrea Fioroni, puis avec Giovanni Battista Martini. D’après Giorgio Pestelli[1], il vit à Brescia, Venise, et Bologne où il devient membre de l’Accademia Filarmonica.

En 1758, il est engagé comme maître de musique par le comte d’Asiago et, deux ans plus tard, il est choisi comme maître de chapelle de la cathédrale de Turin, poste qu’il occupe jusqu’à sa mort[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Artaserse
  • Mitridate

Musique sacrée[modifier | modifier le code]

Musique instrumentale[modifier | modifier le code]

  • 6 Trios accademici, op. 1, pour 2 violons et violoncelle (ed. Paris, c 1755)
  • 6 Trios pour 2 violons et violoncelle (ed. Londres, c 1760)
  • Concerto pour violon (manuscrit)
  • Concerto pour clavecin & cordes (manuscrit)
  • Sonates pour orgue (manuscrits)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Raugel, Quirino Gasparini, Revue de Musicologie, XII (1931), 9.
  • M.T. Bouquet, Musique et musiciens à Turin de 1648 à 1775, Paris, 1969.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, art. « Gasparini, Quirino », Modèle:Vol. 7, p. 175-176.

Liens externes[modifier | modifier le code]