Quileute

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quileute
Pays États-Unis
Région Washington
Nombre de locuteurs 10 (en 1977)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 qui
IETF qui

Le quileute est une des deux langues de la famille des langues chimakuanes. Parlée aux États-Unis dans l'état de Washington et plus précisément dans l'Ouest de la Presqu'île d'Olympic le long des rivières Quileute et Hoh, la langue est quasiment éteinte. À partir de 1950, une nouvelle politique du gouvernement consiste à favoriser la relocalisation des amérindiens vers la ville pour diminuer les coûts relatifs à une politique d'assimilation par l'intermédiaire de réserves (largement voire totalement financées par l'état). Les foyers urbains majeurs d'habitation de ces tribus sont Everett, Seattle, Tacoma et, plus au sud, Portland. Il existe néanmoins des réserves secondaires sur les territoires originels quileute et makah et une réserve principale de Yakimas composée toutefois d'une majorité d'amérindiens «nez percés».

Le territoire de la tribu Quileute regroupe des terres situées dans le parc national Olympic avec un accès à l'océan Pacifique. Mais, il n'inclut pas les terres longeant la frontière maritime canado-américaine. Ces terres sont plutôt celles de la tribu Makah.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Ethnologue.com

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Hoard, James E., Quileute Tones, dans American Indian Linguistics and Ethnography in Honor of Laurence C. Thompson, University of Montana Occasional Papers in Linguistics N°10, 1993, (ISBN 1-879763-10-9)
  • (en) Powell, J.V., Chimakuan and Wakashan, the Case for Common Remote Origin, dans American Indian Linguistics and Ethnography in Honor of Laurence C. Thompson, University of Montana Occasional Papers in Linguistics N°10, 1993, (ISBN 1-879763-10-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]