QuickPath Interconnect

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le QuickPath Interconnect, ou QPI (anciennement CSI pour common system interface), est un bus informatique développé par Intel dans le but de remplacer le bus système parallèle FSB[1]. Le principal intérêt du bus QPI provient de sa topologie point à point : le bus connectant les processeurs au chipset n'est plus partagé. Similaire au bus HyperTransport présent sur les processeurs Athlon 64 et postérieurs produits par AMD.

La première architecture à implémenter le bus QPI est Nehalem[2] ; les premiers processeurs à l'utiliser ont été disponibles à la vente fin 2008[3]

Généralités[modifier | modifier le code]

Le bus QPI partage de nombreux points communs avec les bus dits de troisième génération (tels le HyperTransport, PCI-Express, DVI/HDMI et SATA) :

  • Utilisation d'un agrégat de liaisons séries uni-directionnelles et multi-gigabit.
  • Implémentation sous forme d'une pile de protocoles.
  • Données transmises sous forme de trames.

Historique[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

L'architecture système utilisée par Intel, consistant en un bus parallèle (le FSB) connectant le processeur au reste du système, est restée fondamentalement inchangée depuis le processeur Pentium Pro. L'apparition de systèmes multiprocesseurs et l'augmentation des capacités de traitement de ceux-ci, ont fait du bus FSB, où convergent tous les flux de données allant et venant des processeurs, un chemin critique.

L'évolution significative du bus FSB avec l'architecture NetBurst (processeurs de type Pentium 4), ne suffira pas à répondre aux besoins de bande passante générés par les processeurs devenus multi-threads puis multi-cœurs. La situation est critique sur les systèmes quadri-processeurs, forçant Intel à développer des processeurs doté d'une large mémoire cache de niveau 3 (jusqu'à 16 Mo) afin de soulager le bus FSB.

Développement[modifier | modifier le code]

Le bus QPI, nommé Common System Interface (CSI)[1] durant son développement, est un élément clé de l'architecture QuickPath Architecture annoncé par Intel. Tout comme l'architecture système utilisée par AMD depuis le processeur Athlon 64, elle même inspirée de celle du processeur Alpha 21364[4], cette nouvelle architecture est centrée autour du (ou des) processeur(s), là où l'architecture actuelle est centrée autour du chipset.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.intel.com/technology/architecture-silicon/next-gen/whitepaper.pdf
  2. « Intel Demonstrates Industry's First 32nm Chip and Next-Generation Nehalem Microprocessor Architecture », Intel News Release, lire en ligne sur archive.org
  3. « Intel® Microarchitecture Codename Nehalem », lire en ligne sur intel.com
  4. http://www.eecs.umich.edu/vlsi_seminar/f01/slides/bannon.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]