Quetzal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'oiseau. Pour la monnaie, voir Quetzal (monnaie).

Le nom de Quetzal désigne plusieurs espèces d'oiseaux de la zone néotropicale appartenant aux genres Pharomachrus et Euptilotis, de la famille des trogonidés. Ces oiseaux vivent en Amérique centrale et ont le plumage vert. Le mâle est pourvu de longues plumes caudales et d'une huppe.

Son nom provient du nahuatl, quetzalli, qui signifie « grande plume verte »[1]. Il est aussi présent dans celui du dieu mexicain Quetzalcoatl, qui signifie « serpent à plumes » ou « serpent quetzal », dont il est une des formes. Chaque année, à la fin de la nidification (construction du nid), l'oiseau perd ses plumes qui repousseront l'année suivante. Pour les Mayas et les Aztèques, le quetzal était un oiseau sacré, dont les plumes étaient très prisées. La femelle n'a ni longue queue ni poitrine rouge.

Le quetzal est un animal rare en captivité. On peut néanmoins en trouver au parc zoologique Miguel Álvarez del Toro (ZOOMAT), à Tuxtla Gutiérrez, Chiapas, ainsi que dans le parc ornithologique privé « El nido », à Ixtapaluca, État de México, ce dernier ayant d’ailleurs réussi à effectuer une reproduction en captivité[2]. L’élevage des quetzals, notamment en raison de l’important usage de leurs plumes, remonte à l’époque précolombienne. Les oiseaux étaient transportés sur de longues distances jusqu’aux volières des métropoles[3].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 3.1, 2012) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Divers[modifier | modifier le code]

  • Le Quetzal resplendissant (Pharomachrus mocinno) est une espèce d'oiseau mythique de la forêt tropicale — l'oiseau sacré des Mayas — et l'oiseau national du Guatemala. Il est d'ailleurs représenté sur les armoiries du pays. Le quetzal resplendissant cache son plumage d'émeraude et de rubis dans l'épaisseur végétale de la forêt tropicale.
  • Quetzal : titre d'une chanson interprétée dans les années 1970 par la chorale "Les fils du Soleil".
  • La version 12.10 d'Ubuntu porte quant à elle le nom de Quantal Quetzal, soit le Quetzal Quantique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Fray Alonso de Molina, Vocabulario en lengua castellana y mexicana y mexicana y castellana,‎ 1571
  2. (es) Josué Huerta, « Nacen dos quetzales en El Nido de Ixtapaluca », sur El Universal,‎ 2012 (consulté le 19 octobre 2012)
  3. (en) Haemig, Aztec Emperor Auitzotl and the Great-Tailed Grackle, vol. 10,‎ 1978, p. 13

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :