Quentin Durward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quentin Durward (homonymie).
Quentin Durward
ou l’Écossais à la cour de Louis XI
Auteur Walter Scott
Genre roman historique
Version originale
Titre original Quentin Durward
Éditeur original Archibald Constable (Écosse)
• Hurst, Robinson (Angleterre)
Langue originale anglais
scots des Lowlands
Pays d'origine Écosse Écosse
Lieu de parution original Édimbourg, Londres
Date de parution originale 17 mai 1823
Version française
Traducteur « le traducteur des romans historiques de Sir Walter Scott » (Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret)
Lieu de parution Paris
Éditeur Charles Gosselin
Date de parution 1823
Type de média 4 vol. in-12
Série Waverley Novels
Chronologie
Précédent Peveril du Pic Redgauntlet Suivant

Quentin Durward est un roman historique écrit par Sir Walter Scott en 1823. Il raconte l'histoire d'un archer écossais au service du roi de France Louis XI. La première édition a été publiée en trois volumes.

Introduction[modifier | modifier le code]

Cette œuvre romantique décrit la vie d'un mercenaire écossais sous le règne de Louis XI. Le héros est un jeune Écossais dont la famille a été massacrée par une famille rivale. Contraint de prendre l'habit monacal pour ne pas être mis à mort, il fuit son pays et part en France chercher un engagement.

Le roman est fondé sur des faits historiques librement retravaillés et offre un portrait exact de plusieurs figures historiques, notamment Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, et le cardinal de La Balue. Par ailleurs, le roman offre une analyse des différences entre les cultures écossaise et française.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Deux hommes attablés, un troisième debout
Quentin Durward et le Balafré, par Delacroix.

L'intrigue du roman est centrée sur la rivalité entre Louis XI et Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. Louis incite les habitants de Liège à se révolter contre leur évêque, Louis de Bourbon, allié de Charles. Menés par le « Sanglier des Ardennes » : Guillaume de La Marck, l'allié de Louis XI, les Liégeois attaquent le château de l'évêque, lequel est alors assassiné par La Marck.

Au moment du meurtre, le roi Louis est à Péronne, en négociation de paix avec Charles de Bourgogne, entre les mains duquel il s'est imprudemment placé, compte tenu de ses agissements secrets en pays liégeois. Quand le duc Charles apprend l'attaque du château de l'évêque et la mort de son cousin germain (Louis de Bourbon), il accuse Louis XI d'être l'instigateur de ce coup de main et le retient prisonnier. La ruse de Louis et le sens de l'honneur de Durward, qui refuse de le trahir, permettent au roi de France de réduire à néant ces accusations et de retrouver la liberté.

Derrière cette intrigue principale, le roman raconte l'histoire d'Isabelle de Croye, comtesse bourguignonne qui est venu chercher refuge auprès de Louis afin de ne pas épouser le comte de Campobasso, à qui Charles, son suzerain, la destine. Louis, de son côté, décide de la donner en mariage à Guillaume de La Marck, afin de donner à son allié les moyens de s'opposer au duc de Bourgogne. Pour ce faire, il fait croire à la jeune comtesse qu'il l'envoie auprès du prince-évêque de Liège (Louis de Bourbon). C'est l'un des membres de sa garde écossaise, le jeune Quentin Durward, qui est chargé de la protéger durant le voyage. Toutefois, Quentin déjoue la trahison et conduit effectivement la jeune comtesse Isabelle (dont il est tombé amoureux) jusqu'à Liège, c'est-à-dire à bon port pour elle et là où elle pensait aller.

Dans une grande salle, devant une table de banquet, un évêque est assailli
Assassinat de l'évêque de Liège, par Delacroix.

À Péronne, Charles, qui a proposé en vain au duc d'Orléans - fiancé avec la fille du roi Louis - la main de la comtesse, la promet à celui qui lui ramènera la tête de La Marck. Grâce à l'aide de son oncle, Ludovic Lesley, Quentin gagne la main d'Isabelle.

Personnages de Quentin Durward[modifier | modifier le code]

  • Quentin Durward – protagoniste et archer
  • Ludovic Lesley – oncle de Durward
  • Isabelle de Croye – comtesse bourguignonne
  • Louis XI – roi de France
  • Charles le Téméraire – duc de Bourgogne
  • Guillaume de La Marck – allié de Louis XI

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté sous trois formes :