Queenie Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Queenie Smith

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dans Mississippi (1935, photo promotionnelle)

Naissance 8 septembre 1898
New York
État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 5 août 1978 (à 79 ans)
Burbank
Californie, États-Unis
Profession Actrice, chanteuse
Danseuse, pédagogue
Films notables Show Boat (1936)
La Fosse aux serpents (1948)
L'Extravagante Héritière (1956)
Le Démon des femmes (1968)
Séries notables La Petite Maison dans la prairie (1974-1977)

Queenie Smith, née le 8 septembre 1898 à New York (État de New York), morte d'un cancer le 5 août 1978 à Burbank (Californie), est une actrice, chanteuse, danseuse et pédagogue américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographiée vers 1920

Ayant suivi enfant et adolescente une première formation de danseuse, Queenie Smith débute à ce titre au Metropolitan Opera (abrégé « Met ») de New York en juin 1916, à l'occasion d'un concert de charité. Sa deuxième prestation au Met a lieu en décembre de la même année, dans l'opéra Francesca da Rimini de Riccardo Zandonai. Elle participe à neuf autres opéras et au ballet Petrouchka (sur une musique d'Igor Stravinski) au Met, où elle danse pour la dernière fois en juin 1919, lors d'une représentation d’Aida de Giuseppe Verdi.

En septembre 1919, elle entame une seconde carrière au théâtre à Broadway (New York), dans la comédie musicale Roly-Boly Eyes, comme chanteuse, danseuse et actrice. Jusqu'en 1932, elle joue sur les planches new-yorkaises dans dix autres comédies musicales ; l'une des plus connues est Tip-Toes de George et Ira Gershwin, représentée 192 fois de fin décembre 1925 à juin 1926, où elle interprète le rôle-titre, aux côtés notamment de Jeanette MacDonald. Enfin, toujours à Broadway, elle collabore à deux pièces, respectivement en 1933 et 1934.

Queenie Smith migre ensuite à Hollywood, où elle démarre une troisième carrière, comme actrice (et chanteuse, dans quatre de ses premiers rôles). Elle effectue sa première prestation à l'écran dans le court métrage musical Masks and Memories de Roy Mack, sorti en 1934[1]. Son deuxième film, également musical, est Mississippi de Wesley Ruggles et A. Edward Sutherland (1935, avec Bing Crosby, W. C. Fields et Joan Bennett). Le quatrième, toujours musical, est Show Boat de James Whale (version de 1936, avec Irene Dunne et Charles Winninger).

En tout, elle contribue à seulement trente-quatre films américains (parfois dans des petits rôles non crédités), les deux derniers sortis l'année de sa mort, en 1978 (dont Drôle d'embrouille de Colin Higgins, avec Goldie Hawn et Chevy Chase). Parmi ses autres films notables, citons L'Homme aux lunettes d'écaille de Douglas Sirk (avec Claudette Colbert et Robert Cummings) et La Fosse aux serpents d'Anatole Litvak (avec Olivia de Havilland et Mark Stevens), tous deux sortis en 1948, L'Extravagante Héritière de Dick Powell (1956, avec June Allyson et Jack Lemmon), ou encore Le Démon des femmes de Robert Aldrich (1968, avec Kim Novak et Peter Finch).

À la télévision, entre 1964 et 1978, Queenie Smith apparaît dans vingt-cinq séries, dont La Petite Maison dans la prairie (cinq épisodes, de 1974 à 1977, où elle tient le rôle récurrent de Mme Amanda « May » Whipple). Dans les années 1970, elle se produit aussi dans trois téléfilms.

Enfin, elle a des activités de pédagogue en Californie (entre autres à Hollywood), principalement dans les années 1960, durant lesquelles elle enseigne l'art du chant au théâtre.

Danse[modifier | modifier le code]

Au centre, dans Le Coq d'or, vers 1918

(opéras produits par le Met, à la Metropolitan Opera House de New York, sauf mention contraire)

Théâtre (à Broadway)[modifier | modifier le code]

Dans Roly-Boly Eyes (1919)
- photo promotionnelle -

Comédies musicales[modifier | modifier le code]

Pièces[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Dans The Great Rupert (1950)

À la télévision[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La participation de Queenie Smith (citée par l'IMDb ci-dessus, dans un petit rôle indéterminé) à John Halifax, Gentleman, court métrage britannique sorti en 1915, est sujette à caution.