Queen II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Queen II

Album par Queen
Sortie 8 mars 1974 (UK)- 9 avril 1974 (US)
Enregistré Août 1973 aux Studios Trident, Londres
Durée 40:50
Genre Glam rock
Hard rock
Heavy metal
Label EMI (UK)- Hollywood Records (US)
Critique

Albums par Queen

Queen II est le second album du groupe britannique Queen, sorti en 1974.

Historique[modifier | modifier le code]

Queen II, enregistré aux studios Trident en 1973 en Angleterre (Royaume-Uni) est le deuxième album du groupe de rock britannique Queen. Il a été produit par Roy Thomas Baker, Queen et Robin G. Cable. Il est resté cinquième au classement des meilleures ventes au Royaume-Uni pendant 29 semaines, où il a été récompensé par un disque d'or, ainsi qu'aux États-Unis.

Le 33 tours Queen II joue sur le contraste noir et blanc. Il présente une face blanche (face A), composée par Brian May et Roger Taylor, rappelée par le titre White Queen et la pochette intérieure qui montre une photo des quatre membres de Queen sur fond blanc. Cette première face comprend des mélodies plutôt douces par opposition à la face B, noire, entièrement composée par Freddie Mercury, rappelée par la couverture de l'album (le groupe y apparaît sur fond noir) et le titre The March of the Black Queen ; c'est une musique plus sombre et plus énergique comme l'illustre le titre précité.

Techniquement, Queen affirme son identité avec ce deuxième album situé entre glam et hard rock. L'influence de Led Zeppelin s'éloigne même si la musique de Mercury est percutante. L'album passe par le hard-rock mélodique sur The Loser in the End composé par Roger Taylor et Ogre Battle composé par Freddie Mercury, l'acoustique sur Some Day, one Day composé par Brian May ainsi que Father to Son, la ballade The White Queen composée par Brian May, le piano mélancolique de Nevermore par Freddie Mercury, le rock progressif avec The Fairy Feller's Master-Stroke et The March of the Black Queen composés par Freddie Mercury. L'album offre au groupe un premier succès commercial avec Seven Seas of Rhye (Mercury), repris dans le premier best of du groupe : The Greatest Hits of Queen.

Couverture et titre[modifier | modifier le code]

Sur la couverture de Queen II, les quatre membres du groupe prennent une pose teintée de gothique. La photographie de Mick Rock plut tellement à Freddie Mercury qu'il décida de reprendre la célèbre pose pour le clip de Bohemian Rhapsody, tourné en 1975.

Le titre de l'album a été choisi pour créer un parallèle humoristique aux albums de Led Zeppelin dont les trois premiers albums reprenaient le nom du groupe suivi simplement de I, II et III. Leur quatrième album, couramment désigné sous le nom de Led Zeppelin IV, est en fait appelé Four Symbols par le groupe.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Face A - « Side White »[modifier | modifier le code]

  1. Procession (May) — 1 min 12 s
  2. Father to Son (May) — 6 min 14 s
  3. White Queen (As It Began) (May) — 4 min 35 s
  4. Some Day One Day (May) — 4 min 22 s
  5. The Loser in the End (Taylor) — 4 min 3 s

Face B - « Side Black »[modifier | modifier le code]

  1. Ogre Battle (Mercury) — 4 min 8 s
  2. The Fairy Feller's Master-Stroke (Mercury) — 2 min 40 s
  3. Nevermore (Mercury) — 1 min 17 s
  4. The March of the Black Queen (Mercury) — 6 min 33 s
  5. Funny How Love Is (Mercury) — 2 min 50 s
  6. Seven Seas of Rhye (Mercury) — 2 min 48 s

Ajouts sur la réédition CD de 1991[modifier | modifier le code]

Cette version, sortie en 1991 chez Hollywood Records, ajoute les titres suivants :

  • See What a Fool I've Been (May) — 4 min 38 s
  • Ogre Battle (remix) (Mercury) — 3 min 30 s
  • Seven Seas of Rhye (remix) (Mercury) — 6 min 36 s

Ajouts sur la réédition CD remasterisée de 2011[modifier | modifier le code]

Cette version sortie en 2011 ajoute les titres suivants :

  1. See What A Fool I’ve Been (BBC Session, July 1973 - Remix 2011)
  2. White Queen (As It Began) (Live At Hammersmith Odeon, December 1975)
  3. Seven Seas of Rhye (Instrumental Mix 2011)
  4. Nevermore (BBC Session, April 1974)
  5. See What A Fool I’ve Been (B-Side Version, February 1974)

Personnel[modifier | modifier le code]

Influence[modifier | modifier le code]

Billy Corgan, chanteur des Smashing Pumpkins, dit dans une interview qu'il considère cet album comme « l'un des plus remarquables de l'histoire du rock[3] ».

Axl Rose, chanteur des Guns'n'Roses par ailleurs grand admirateur du groupe considère cet album comme « son album de chevet ».

Deux morceaux de l'album ont inspiré, près de vingt ans après leur sortie, le nom d'un jeu vidéo : Ogre Battle: The March of the Black Queen, sorti en 1993 sur Super Famicom.

Classements et certifications RIAA[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sputnikmusic.com/review/55032/Queen-Queen-II/
  2. http://pitchfork.com/reviews/albums/15221-reissues/
  3. « Billy Corgan of Smashing Pumpkins talks about the records that changed his life » (« Billy Corgan parle des albums qui ont changé sa vie ») in Melody Maker, 14 août 1993.

Liens externes[modifier | modifier le code]