Quatuor Pražák

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quatuor Pražák (juin 2011)
Quatuor Pražák (juin 2011)

Le quatuor Pražák ou de son vrai nom en tchèque Pražákovo kvarteto (souvent connu sous la dénomination de Pražák Quartet) est un quatuor à cordes tchèque, parmi les plus célèbres au monde[1]. Il a été fondé en 1974 par Václav Remeš, Vlastimil Holek, Josef Klusoň et Josef Pražák, tandis que tous quatre étudiaient au Conservatoire de Prague de 1974 à 1978[2].

Le quatuor a remporté le premier prix du Concours international d'Évian en 1978, ainsi que le Festival du Printemps de Prague en 1979[3]. Ses membres ont ainsi commencé leur carrière professionnelle, tout en poursuivant leurs études à l'Académie de Musique de Prague au sein de l'orchestre de chambre d'Antonín Kohout – violoncelliste du quatuor Smetana. Ils ont par la suite travaillé avec le quatuor Vlach, puis enfin à l'Université de Cincinnati, avec Walter Levin – leader du quatuor LaSalle[4].

En 1986, Michal Kaňka succède à Josef Pražák au sein de la formation.

En 2010, Pavel Hůla succède à Václav Remeš[5].

De nos jours, le quatuor est toujours en activité, et donne de nombreux concerts en Europe et aux États-Unis. Son répertoire est large. Il s'étend de Borodine, Haydn, … à Schönberg ou encore Dusapin[6]. Ses enregistrements sont l'exclusivité de Praga Digitals/Harmonia Mundi, et ont valu au quatuor de nombreuses récompenses dont le Grand Prix International du Disque et le Diapason d'Or[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Voir présentation de EnsembleMusic.org (en)
  2. Voir article de Impresariat-Simmenauer.de (fr)
  3. Voir article de ConcertClassic.com (fr)
  4. Voir biographie sur le site officiel du quatuor Pražák (fr)
  5. Le pari des Prazak : changer de premier violon sans perdre son âmeLe Monde, 12.01.12 (fr)
  6. À l'occasion du festival Proquartet, voir article de ArsMusica.be (fr)
  7. Voir présentation sur anl.gov (en)