Quatuor Modigliani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quatuor Modigliani
Ville de résidence Paris
Type de formation Quatuor à cordes
Genre musique de chambre
Membres actuels Philippe Bernhard (violon), Loïc Rio (violon), Laurent Marfaing (alto), François Kieffer (violoncelle)
Création 2003
Éditeurs Mirare
Professeurs Quatuor Ysaÿe, Quatuor Artemis
Site internet http://www.modiglianiquartet.com/
Répertoire

Le Quatuor Modigliani est un quatuor à cordes français fondé à Paris en 2003.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Quatuor Modigliani est fondé à 2003 par quatre étudiants du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris[1], Philippe Bernhard (violon), Loïc Rio (violon), Laurent Marfaing (alto) et François Kieffer (violoncelle), qui y ont fait leurs études sous la direction du Quatuor Ysaÿe[2].

Après avoir suivi les master-classes de Walter Levin et de György Kurtag à Pro-Quartet en 2004, le Quatuor Modigliani est invité en 2005 à travailler auprès du Quatuor Artemis à l'Université des Arts (Berlin).

Le Quatuor Modigliani est révélé à l'attention internationale en remportant successivement trois premiers prix aux concours internationaux Frits Philips de quatuor à cordes à Eindhoven en 2004, Vittorio Rimbotti de Florence en 2005 et aux prestigieuses Young Concert Artists (en) Auditions de New York en 2006[3],[4]. En novembre 2008, le grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros lui est décerné pour l'enregistrement des quatuors à cordes de Haydn ainsi que de nombreuses récompenses (album du mois dans The Strad Magazine, sélection Bayerische Rundfunk, **** Klassik.com, 5 Diapasons). En 2009 il reçoit le prix révélation du Syndicat de la critique[5],[6].

Le Quatuor Modigliani se produit sur des scènes telles que Carnegie Hall ou le Lincoln Center à New York, le Kennedy Center à Washington, le Wigmore Hall à Londres, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Konzerthaus de Berlin, le Musikverein et le Konzerthaus de Vienne, la Philharmonie de Luxembourg, le Bozar de Bruxelles, le Théâtre des Champs-Elysées, la Cité de la Musique, la Folle Journée de Nantes, la Schubertiade de Schwarzenberg (de), les festivals de La Roque-d'Anthéron, Rheingau, Lucerne, Bad Kissingen, Radio France-Montpellier...

Le quatuor s'est produit en musique de chambre avec Sabine Meyer, Renaud Capuçon, Jean-Frédéric Neuburger, Michel Dalberto, Augustin Dumay, Henri Demarquette, Abdel Rahman el Bacha, Anne Gastinel, Gary Hoffman, Boris Berezovsky, Jean-Marc Luisada, Paul Meyer, Michel Portal, Gérard Caussé, Marie-Elisabeth Hecker, Daniel Müller-Schott ou François Salque.

En septembre 2008, le Quatuor Modigliani joue sur le quatuor des Évangélistes du luthier Jean-Baptiste Vuillaume, prêté par la Swiss Global Artistic Foundation[7]. Il joue à présent sur des instruments de Giovanni Battista Guadagnini (violon de 1780), Alessandro Gagliano (it) (violon de 1734), Antonio Mariani (alto de 1660) et Matteo Goffriller (violoncelle "ex-Warburg" de 1706) des XVIIe et XVIIIe siècles[8].

En 2014, le Quatuor Modigliani se voit confier la direction artistique des Rencontres musicales d'Evian. Après treize ans d'interruption, le festival créé en 1976 par Antoine Riboud et longtemps dirigé par (feu) Mstislav Rostropovich entame une nouvelle ère sous l'impulsion conjointe de l'Evian Resort et du Quatuor Modigliani.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Schumann-Wolf-Mendelssohn - Nascor, Ysaÿe Records, mars 2006 (Schumann : quatuor op. 41 no 1 ; Wolf : « Serenade Italienne » ; Mendelssohn : quatuor op. 44 no 1)
  • Joseph Haydn - Mirare Records, mai 2008 (Quatuors op. 76 no 4 « Lever de soleil », op. 74 no 3 « Le cavalier », op. 54 no 1)[9]
  • Mendelssohn - Mirare Records, mai 2010 (Quatuors en la mineur op. 13, en fa mineur op. 80, Capriccio op. 81 no 3)
  • Brahms - Mirare Records, janvier 2011 (Quintette avec piano op. 34 avec Jean-Frédéric Neuburger, Zwei Gësange op. 91 avec Andrea Hill)
  • Intuition - Mirare Records, avril 2012 (Arriaga : quatuor no 2, Mozart : quatuor no 6 K. 159, Schubert : quatuor no 4 D. 46)
  • Debussy-Ravel-Saint-Saëns - Mirare Records, janvier 2013 (Debussy : quatuor en sol mineur, Ravel : quatuor en fa majeur, Saint-Saëns : quatuor n°1)
  • Haydn - Mirare Records, janvier 2014 (Quatuors op. 50 no 1, op. 76 no 1, op. 77 no 1)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Quatuor Modigliani : Biographie », sur concerts.fr, Cityvox (consulté le 20 juin 2009)
  2. (en) Vivien Schweitzer, « Sources of Heat and Light to Challenge an Icy Season », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Quatuor Modigliani », sur swissglobal.org, Swiss Global Artistic Foundation (consulté le 20 juin 2009)
  4. (en) « Young Concert Artists Alumni », sur yca.org, Young Concert Artists Auditions (consulté le 20 juin 2009)
  5. Marc Zisman, « Quand les critiques récompensent… », sur qobuz.com, Qobuz,‎ (consulté le 20 juin 2009)
  6. Agence France-Presse, « L'Opéra de Paris décroche deux prix de la critique pour sa saison 2008-2009 », Le Point,‎ (lire en ligne)
  7. Agence France-Presse, « La résurrection du Quatuor des Evangélistes, instruments d'exception », sur google.com, Google,‎ (consulté le 4 juin 2009)
  8. Quatuor Modigliani, « Quatuor Modigliani - Biographie » (consulté en )
  9. « Quatuor Modigliani - Joseph Haydn - Quatuors à cordes - Mir065 », sur mirare.fr (consulté le 31 mai 2009)
  10. [PDF] « Grands Prix du Disque et du DVD 2008, 61e Palmarès », sur charlescros.org, académie Charles-Cros (consulté le 1 mai 2009)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :