Quatuor Coronati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Quatuor Coronati est une loge maçonnique anglaise, la première au monde à avoir exclusivement consacré ses travaux à la recherche maçonnologique.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la demande de 9 francs-maçons, dont l'historien Robert Gould (1837-1915), la Grande Loge unie d'Angleterre lui a accordé sa constitution le 28 novembre 1884, avec le numéro 2076. La loge ne tint cependant sa première réunion que le 12 janvier 1886, son premier président, colonel de l'armée anglaise, ayant été envoyé en mission en Afrique[1]. Son nom évoque celui des quatre Saints couronnés, patrons des maçons, mentionnés en 1390 dans le manuscrit « Régius ».

Publications[modifier | modifier le code]

La loge publie un recueil dénommé Ars Quatuor Coronatorum (AQC) dont chaque volume reprend les conférences prononcées dans la loge au cours de l'année écoulée, ainsi que les questions, les réponses de l'auteur, et d'autres articles. Un index abrégé des 80 premiers volumes, comprenant 2100 entrées et 472 titres d'articles fut publié en 1971[1].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Elle se réunit cinq fois par an au Freemasons' Hall de Londres. Le nombre de ses membres est limité à 40[1]. Elle a cependant créé dès 1887 un cercle de membres correspondants, qui ne sont pas nécessairement francs-maçons[2], dénommé Quatuor Coronati Correspondence Circle (QCCC). En 2011 au nombre de 5220 répartis dans le monde entier, ces membres reçoivent le volume annuel de la publication.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (Bernheim 2008, p. 688-689)
  2. site officiel, consulté le 28 décembre 2008