Quatuor à cordes nº 13 de Dvořák

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Quatuor à cordes n° 13 en sol majeur, B. 192 (op. 106) est l'avant-dernier d'Antonín Dvořák. Il a été composé en moins d'un mois, du 11 novembre au 9 décembre 1895, peu après le retour en Bohême du compositeur. Son numéro d'opus est cependant supérieur à son dernier quatuor, l'écriture de celui-ci ayant débuté antérieurement. Il a été créé le 9 octobre 1896 lors d'un concert de l'Association de Musique de chambre Tchèque dans la salle de l'Île Zofin. Les interprètes étaient les membres du Quatuor de Bohême : Karel Hoffmann, Josef Suk (le gendre de Dvořák), Oskar Nekbal et Hanus Wihan. Simrock avait édité la partition à Berlin avant même la création.

Structure[modifier | modifier le code]

Il comprend quatre mouvements. La partition reste fortement empreinte de rythmique tchèque, notamment dans le troisième mouvement, inspiré du Furiant, danse entre hommes de Bohême, et également dans le dernier mouvement.

  • Allegro moderato
  • Adagio ma non troppo
  • Molto vivace
  • Finale : andante sostenuto. Allegro con fuoco

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique de chambre, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 1998 (1re éd. 1989), 995 p. (ISBN 2-213-02403-0), p. 298
  • Walter Willson Cobbett (trad. Marie-Stella Pâris, préf. Alain Pâris), Dictionnaire encyclopédique de la musique de chambre : A-J [« Cobbett's Cyclopedic Survey of Chamber Music »], t. 1, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 1999 (1re éd. 1963), 1627 p. (ISBN 2-221-07847-0), p. 425

Liens externes[modifier | modifier le code]