Quatrième livre des Maccabées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le quatrième livre des Maccabées figure dans la Septante mais, comme le troisième livre, c'est un texte apocryphe pour les Catholiques et pseudépigraphe pour les Réformés. Il figure dans les Bibles de l'Église orthodoxe de Géorgie.

Rédigé en grec, vraisemblablement à la fin du premier siècle de notre ère, il s'apparente à un discours philosophique tant par son inspiration stoïcienne que par sa structure rhétorique classique: exorde, exposé général, exposé spécifique et péroraison. Il vise à démontrer la maîtrise des passions par la raison pieuse avec une insistance particulière sur le martyre considéré comme la plus grande preuve de cette maîtrise. Tel Eléazar ou la femme et ses sept enfants qui, durant les persécutions d'hellénisation forcée d'Antiochus Épiphane, préférèrent périr plutôt que de manger de la viande de porc (2 Maccabées 6 & 7).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]