Quatre commanderies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BC 107 quatre Commanderies

Les quatre commanderies étaient des commanderies chinoises (en) établies par l'empereur Wu de la dynastie Han en 107-108 av. J-C dans le nord de la péninsule coréenne après la conquête du Gojoseon de Wiman. La commanderie principale était celle de Lelang, l'actuelle Pyongyang et fut une véritable ville chinoise avec ses marchands et ses colons. Celle-ci perdura pendant 400 ans jusqu'en 313 et son absorption par le royaume de Koguryo. L'emplacement exact des autres commanderies est l'objet de débat mais elles se situeraient au nord du fleuve Han. C'étaient la commanderie de Lintun (臨屯郡, 임둔군) et celle de Zhenfan (真番郡, 진번군) qui ont disparu dès -82 et surtout la commanderie de Xuantu qui comptait trois préfectures et 221 845 habitants en l'an 2. La même année, la commanderie de Lelang comprenait 25 préfectures et 406 748 habitants. Le sud de cette commanderie a formé la commanderie de Daifang de 204 à 314.

L'histoire des quatre commanderies est essentiellement connue à travers le Livre des Han, le Livre des Han postérieurs et les Chroniques des Trois Royaumes. Elles dépendaient de la province de You.

Décoration d'une boite trouvée dans une tombe de Lelang, I ou IIe siècle av. J.-C