Quatre Saints couronnés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quattro santi coronati de Nanni di Banco à Orsanmichele

Deux groupes distincts de saints sont habituellement désignés par cette appellation.


1. Les Quatre Saints couronnés d'Albano

Les Quatre Saints couronnés (Quattro santi coronati) désigne la canonisation commune instituée par le pape Melchiade des quatre saints, martyrs chrétiens et soldats romains, Second, Sévérien, Carpophore et Victorin[1] dont on ne connut les noms précis que plus tardivement (Secondo, Carpoforo, Vittorino et Severiano), tués à Albano, près de la Via Appia.


2. Les Quatre Saints couronnés de Sirmium, tailleurs de pierre

Selon la légende, Claude, Castorius, Symphorien et Nicostrate (Claudio, Nicostrato, Sinfronio et Castorio en italien) sont des sculpteurs romains convertis au christianisme et qui, refusant d'exécuter une statue d'idole (Esculape) pour l'empereur Dioclétien, furent martyrisés dans des cercueils de plomb et précipités dans la mer vers l’an 287. Simplicius, admirateur de ces sculpteurs fut martyrisé en même temps qu'eux (il apparaît quelquefois dans la liste des quatre Saints couronnés et, surnuméraire, supprimé dans les hagiographies de Jacques de Voragine[1]).


Combinaison des deux traditions

D'après les textes catholiques[2],[1] ils ont été choisis pour honorer la mémoire de Sévère, Sévérien, Carpophore et Victorin fouettés à mort « à coups d'escourgées de plomb » par Dioclétien deux ans plus tôt, à Sirmio en Pannonie.

Saints patrons[modifier | modifier le code]

Saints patrons dans toute l'Europe des tailleurs de pierre et des maçons, vénérés dans l'ancien compagnonnage germanique[3] « Claudius est représenté avec une équerre, Nicostratus, avec le compas, Castorius avec la règle et un livre ouvert, Symphorianus, avec le niveau et un sceptre ».

Représentations artistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Édifices religieux qui leur sont consacrés[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :