Quartier de la Chapelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Quartier de La Chapelle)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Chapelle.
Quartier de la Chapelle
La rue Marx-Dormoy
La rue Marx-Dormoy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 18e arrondissement de Paris
Démographie
Population 24 037 hab. (1999)
Densité 17 832 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 53′ 35″ N 2° 21′ 48″ E / 48.8931216, 2.363455348° 53′ 35″ Nord 2° 21′ 48″ Est / 48.8931216, 2.3634553  
Superficie 134,8 ha = 1,348 km2
Transport
Métro (M)(2)(12)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier de la Chapelle

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier de la Chapelle

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir la carte topographique de Paris
City locator 14.svg
Quartier de la Chapelle

Le quartier de la Chapelle est le 72e quartier administratif de Paris situé dans le 18e arrondissement.

Il correspond à la partie sud-est de l'ancienne commune de La Chapelle, rattachée en 1860 à Paris. La Chapelle est resté un quartier typiquement parisien gardant son caractère populaire. Son cœur est situé autour de la place Paul-Éluard – carrefour entre la rue Marx-Dormoy, la rue Ordener et la rue Riquet – ainsi que du marché de la Chapelle tout proche avec la rue commerçante et piétonne, la rue de l'Olive qui le longe.

Situé dans l'est de l'arrondissement, on trouve dans le quartier de la Chapelle :

Ce site est desservi par les stations de métro Marx Dormoy et La Chapelle.

Limites du quartier[modifier | modifier le code]

L'ancienne commune de La Chapelle a été divisée en trois parties :

Administrativement, le 72e quartier de Paris, dit de la Chapelle, est depuis 1860 délimité :

Mais de fait, les larges faisceaux ferroviaires à l'ouest menant à la gare du Nord et à l'est menant à la gare de l'Est créent une délimitation physique est et ouest un peu différente du quartier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Partie sud de la Chapelle-Saint-Denis en 1814
Article détaillé : La Chapelle (Seine).

L'actuel quartier de la Chapelle correspond au centre du village de La Chapelle dont l'origine remonte au haut moyen-âge. Il s'organisait le long de l'Estrée, ancienne route qui allait de Paris à Saint-Denis. Le bourg avait pour centre l'église Saint-Denys de la Chapelle. Le village connaît la prospérité grâce à la foire du Lendit. La révolution industrielle du XIXe siècle, en lien notamment avec l'ouverture des lignes de la compagnie des chemins de fer du Nord et de la compagnie des chemins de fer de l'Est, modifie profondément le village du fait d'une forte poussée démographique et de l'arrivée en masse d'ouvriers.

Sur les conseils du préfet Haussmann et face à l'extension urbaine, Napoléon III décide d'annexer à Paris les territoires situés dans d'autres communes pour leurs parties situées « jusqu'au pied de l'enceinte fortifiée ». La loi du relative à l'extension de Paris du mur des Fermiers généraux à l'enceinte de Thiers supprime la commune de La Chapelle et répartit son territoire entre [1] :

Le cœur du village de La Chapelle, où se situait la mairie (à l'emplacement de l'actuel collège Marx-Dormoy) et la vieille église paroissiale (église Saint-Denys de la Chapelle) forme l'actuel quartier de la Chapelle. La partie ouest de l'ancienne commune rattachée à Paris forme le quartier de la Goutte-d'Or. La barrière de l'octroi est déplacée le de la place de la Chapelle à la porte de la Chapelle.

Administration[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Habitants célèbres[modifier | modifier le code]

Liste des associations du quartier[modifier | modifier le code]

  • Régie de Quartier la Chapelle (entraide, action sociale)
  • Le Trèfle d’Éole
  • Les Jardins d'Éole

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi sur l'extension des limites de Paris (du 16 juin 1859), dans le Bulletin des lois de l'Empire français, t. XIV, XIe série, no 738, 3 novembre 1859, p. 747–751, [lire en ligne]
  2. « Marché de la Chapelle », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Pèlerinage à la découverte des Saints du quartier.
  4. La France illustrée: Géographie, histoire, administration et statistique, Volume 2, Victor Adolphe Malte-Brun

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Jacques François, Histoire du village de La Chapelle, Paroisse Saint-Denys de La Chapelle,‎ , 208 p. (ISBN 29518225102[à vérifier : ISBN invalide])
  • Lucien Lambeau, La Chapelle-Saint-Denis - Histoire des Communes annexées à Paris en 1859, Ernest Leroux,‎ , 603 p.
  • Firmin Leclerc, La légende de la Chapelle,‎
  • Fernand Auguste Marie Bournon, La Chapelle-Saint-Denis et la Villette,‎

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Jean ROLIN, La clôture
  • Yves MARTIN, Paris-Champagne
  • Marcel AYME, Derrière chez Martin
  • Jules ROMAIN, Les Hommes de bonne volonté
  • Alexandre ARNOUX, Rue de l'Évangile
  • Albert SIMONIN, Confession d'un enfant de La Chapelle

Musique[modifier | modifier le code]

Léo FERRE, Âme te souvient-il ?

Urbanisme[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :