Quake III Arena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Quake 3 Arena)
Aller à : navigation, rechercher
Quake III Arena

Quake III Arena logo.png

Éditeur Activision
Développeur id Software
Musique Mark Knight

Date de sortie 2 décembre 1999[1]
Genre Tir subjectif
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Dreamcast, Linux, Mac OS, PlayStation 2, Windows, Xbox Live Arcade
Média cd-rom
Contrôle Clavier et souris

Moteur Quake III engine

Quake III Arena est un jeu de tir subjectif développé par id Software et publié par Activision le 2 décembre 1999. Le jeu organise des combats de gladiateurs soit contre des bots contrôlés par l'ordinateur, soit contre d'autres joueurs via Internet.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeu, contrairement aux deux précédents du même nom, est axé entièrement sur le multi-joueur et ne contient aucune histoire. Il met simplement en scène des combattants enlevés à leur environnement par une race mystérieuse qui n'apparaît pas, et contraints à se battre jusqu'à la mort dans une série d'arènes plus ou moins larges. Les personnages réapparaissent quelques secondes après leur mort, dépouillés des armes et munitions accumulées. Le jeu en solo simule simplement le jeu multi-joueur en utilisant des bots à la place d'autres joueurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout comme ses prédécesseurs (Quake et Quake II), Quake 3 n'est pas disponible uniquement pour Microsoft Windows, il fonctionne aussi sous Linux et Mac OS.

Quake III Arena est sorti sur la console Sega Dreamcast. C'était alors le premier FPS sur console jouable en multijoueur sur Internet.

La musique d'ambiance est de Sonic Mayhem et de Front Line Assembly.

Team Arena[modifier | modifier le code]

Première et seule extension officielle de Quake III, Team Arena sort un peu plus d'un an après son grand frère. Très orienté multijoueur, il vient rajouter des cartes, des modes de jeux (One Flag CTF, Overlord, Harvester), de nouvelles armes (Nailgun, Chaingun - des classiques - et Prox Launcher), de nouveaux bonus ou Power Ups (Ammo regen, Doubler, Guard, Scout) ainsi que quelques nouvelles Skins (thèmes) pour les personnages.

L'interface est également repensée.

Cet add-on n'aura pas un succès très important sur Internet, les cartes supplémentaires et autres mods fleurissant déjà au moment de son lancement.

Mods populaires[modifier | modifier le code]

Quake 3 est par nature, destiné au jeu en réseau. De nombreux mods (versions modifiées du jeu) améliorent ce point, dont voici les plus connus :

  • DeFRaG : Ce mod, en supprimant les effets des armes sur le joueur (perte de vie) permet de réaliser des figures acrobatiques en se propulsant de différentes manières. C'est le mod qui utilise le plus la physique de Quake, permettant ainsi de découvrir le jeu sous d'autres aspects. La version 1.9 permet désormais de jouer à plusieurs sur un même serveur.
  • OSP (Orange Smoothie Productions) : De nombreuses améliorations de Quake 3, aussi bien au niveau du réseau que de l'interface utilisateur (HUD). Ce mode est très utilisé en compétition.
  • « Promode » ou CPMA (Challenge Pro Mode Arena) : Comme OSP, ce mod transforme Quake 3 de façon importante, de plus, il apporte de lourdes modifications au niveau du comportement physique du jeu, dans l'optique de proposer un jeu plus rapide, comme l'est Quake.
  • Rocket Arena 3 : La série des Rocket Arena a débuté avec Quake, c'est un mod qui rend le jeu plus basique. Principalement, le jeu se joue en round, les joueurs possèdent toutes les armes dès le début de chaque round et les bonus (Items) sont supprimés de la carte.
  • Urban Terror : Ce mod modifie complètement le jeu original. Urban Terror est un jeu à part entière. Les physiques sont proches de la réalité et les armes contemporaines. Il est souvent comparé avec le mod Counter-Strike pour Half-Life. Ici aussi le joueur doit choisir entre terroriste ou force d'intervention.
  • Reaction Quake : Ce mod projette le joueur dans plusieurs environnements très variés: villes, jungle, golf, pyramides égyptiennes... Il a pour avantage de garder la rapidité et la souplesse du moteur original de Quake.
  • « Noghost » : Ce mod, très utilisé surtout pour le patch 1.16n en mode « instagib », est en fait un mod qui rend le jeu « Unlagged », c’est-à-dire qu'un bot calcule la différence de ping et rend les hitbox plus réaliste et le jeu plus fluide. Il offre aussi une foule d'options de second plan permettant d'avoir des effets spéciaux tels un plasma rebondissant. Parfait pour les amateurs de railgun. Ce mod est aussi le seul en 1.16n à disposer d'un anti-cheat mis à jour régulièrement.
  • « Mr. Pants' Excessive Overkill » : Ce mod n'affecte en rien l'aspect ou la physique de Quake 3 mais les armes ont leur comportement modifié : fréquence de tir bien plus rapide, remplacement des balles par des tirs railgun, ajout de grenades lors de l'impact d'un tir de BFG10K. En revanche les points de vie et d'armure sont continuellement incrémentés. Ce mod est aussi disponible pour unreal.

Ces mods sont encore joués actuellement, en ligne sur Internet, ou lors de tournois.

Moteur graphique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Quake III engine.

Le moteur de jeu développé pour Quake 3 Arena par ID Software a été acheté par plusieurs entreprises concurrentes, qui ont ainsi pu développer des jeux vidéo en vue subjective sans avoir à recréer un nouveau moteur graphique, opération longue et (donc) coûteuse. De plus, ce moteur a été rendu public le en passant sous licence GPL. Ce changement a donné un nouvel essor au jeu, mais a aussi permis à des projets open source de maintenir le code, comme par exemple ioquake3 ou OpenArena.

La renaissance de Quake III : Quake Live / Quake Arena Arcade[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Quake Live.

Annoncé depuis 2007 par Id Software, Quake Live est une version de Quake III Team Arena jouable via navigateur. Le site est ouvert en bêta depuis le 24 février 2009 (grâce à un partenariat avec IGA Worldwide), et une fois inscrit il suffit de télécharger un plugin (actuellement pour Windows, Linux x86 et MacOS X) permettant ensuite de rejoindre des parties multijoueur et de jouer à Quake III à partir de n'importe quel ordinateur. Il faut cependant noter que Quake Live a été censuré et les effets sanglants ont donc totalement disparus, ce qui a rebuté de nombreux joueurs.

L’arlésienne d'une version console de Quake 3 Arena remasterisée se termina avec la sortie, le 15 décembre 2010 de Quake Arena Arcade sur Xbox Live Arcade. Le jeu reprend les bases de Quake Live.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jeff Gerstmann, « Test de Quake III Arena », sur Gamespot.com,‎ 16 décembre 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]