Qu'il est dur d'être farceur, d'aimer la musique pop et les films d'horreur quand on a un père qui se présente aux élections

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Qu'il est dur d'être farceur, d'aimer la musique pop et les films d'horreur quand on a un père qui se présente aux élections est un film américain sorti en 1987.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Il y a bien longtemps que Morgan Stewart a été "oublié" par ses parents dans un collège pour gosses de riches.

Lorsque le publicitaire qui s'occupe de la carrière politique de son père vient à penser que, pour les prochaînes élections, il faut cibler "famille", Tom et Nancy Stewart sont bien obligés de rappeler leur fils à la maison. Ravi de retrouver ses parents, Morgan ne va pourtant pas tarder à déchanter… Car lorsqu'on est le fils d'un futur sénateur, on n'a pas le droit d'aimer les films d'horreur et encore moins celui de fréquenter n'importe qui ! Sa mère, véritable "femme de fer", s'est d'ailleurs mis en tête de refaire son éducation… (texte extrait de la jaquette de vidéo)

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Morgan Stewart's coming home
  • Réalisation : Paul Aaron, Terry Winsor
  • Scénario : Ken Hixon et David N. Titcher
  • Date de sortie : 1987
  • Film américain
  • Genre : comédie
  • Durée : 89 minutes

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]