Québec Science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Québec Science (QS) est un magazine scientifique québécois grand public.

Les articles sont généralement courts (2 à 3 pages), très illustrés, ne contiennent pas de référence bibliographique. Les auteurs sont des journalistes et non des scientifiques. Le magazine Québec Science a été fondé en 1963.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1950, Léo Brassard fonde Le Viateur Naturaliste, revue de sciences naturelles destinée aux enfants. Elle est remplacée en 1951 par Le Jeune naturaliste qui paraît mensuellement de janvier 1951 à juin 1962. En novenbre 1962, l'Acfas rachète Le Jeune naturaliste et en fait une revue de vulgarisation scientifique, Le Jeune scientifique, éditée par Presses de l'Université du Québec, qui paraît jusqu'en 1969 avant de changer de nom et de devenir en janvier 1970 Québec Science[1].

En 1995, Québec Science est le premier média québécois à lancer un site Internet, cybersciences.com[2].

Le Cégep de Jonquière, propriétaire du magazine depuis février 1992, le vend en avril 2008 à la compagnie Vélo Québec éditions[3].

Raymond Lemieux est rédacteur en chef du magazine depuis 1994. La rédactrice en chef adjointe est Pascale Millot. Le directeur artistique est François Émond. Marine Corniou est reporter à temps plein pour la revue.

Québec Science fait appel à de nombreux journalistes pigistes parmi lesquels Dominique Forget, Marie-Pier Élie, Mélanie Saint-Hilaire, Joël Leblanc.

Camil Bouchard, Serge Bouchard, Jean-Pierre Rogel et Philippe Desrosiers signent chacun une chronique mensuelle dans le magazine.

Lectorat[modifier | modifier le code]

Québec Science compte environ 338 000 lecteurs en 2007[4]. En 2008, ce nombre chute à 262 000[5]. Le tirage en 2011 est de 24 000 copies[6],[7]. Le lecteur-type est masculin, instruit et abonné. Huit numéros sont publiés par an dont un numéro spécial. En 2010, Québec Science a été récompensé par le Prix du magazine de l'année par l'Association des Éditeurs de magazines du Québec.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

L'Association québécoise des éditeurs de magazines ainsi que la Fondation nationale des prix du magazine canadien ont remis plusieurs honneurs à Québec Science. La journaliste Marie-Pier Elie a notamment reçu le prix Jean-Paré du journaliste de l'année en 2006. La journaliste Noémi Mercier a reçu le prix Jean-Paré en 2010. Québec Science a été couronné du titre de magazine de l'année en 2005 et en 2010. Le numéro spécial « Enfants, ce que la science révèle », piloté par Pascale Millot, a reçu le prix du meilleur dossier thématique par l'Association québécoise des éditeurs de magazines en 2010 et le prix « Argent » dans la catégorie « numéro de l'année », remis par la Fondation canadienne des magazines. Pascale Millot a reçu en 2011 le prix du meilleur reportage remis par L'Association québécoise des éditeurs de magazines et la médaille d'or dans la catégorie Santé-médecine remise par la Fondation nationale des prix du magazine canadien pour son reportage «Quand je serai plus là, qui va s'occuper de mes poissons?» (Octobre 2011). Cinq journalistes de Québec Science - Marine Corniou (2011), Catherine Dubé (2010), Marie-Pier Élie (2011), Noémi Mercier (2008) et Pascale Millot (2009 et 2011) - ont obtenu une bourse des Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) pour réaliser un reportage de fond sur un sujet lié à la santé. Marie-Pier Elie et Mathieu Gobeil ont également reçu le prix du journalisme scientifique de la fondation françaises Marguerite et Alexandre Varenne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Beaulieu, Jean Hamelin, La presse québécoise, des origines à nos jours: 1955-1963, Presses Université Laval,‎ 1989 (lire en ligne), p. 254
  2. [PDF]Historique Québec Science
  3. Paul Cauchon. Québec Science est vendu à Vélo Québec éditions, Le Devoir, 10 avril 2008.
  4. Daniel Giroux, « Anciens et nouveaux médias : des changements importants se profilent », sur Université Laval - Centre d’études sur les médias,‎ 27 mars 2009
  5. « Les magazines », sur Université Laval - Centre d’études sur les médias,‎ septembre 2009
  6. Québec Science, « Tarifs publicitaires »,‎ 2010
  7. Association québécoise des éditeurs de magazines, « Les grands prix 2010 », sur MagazinesQuebec.com : « Reportage – tirage de moins de 50 000 »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Raymond Lemieux, Il était une fois... Québec science, Multimondes Editions, 2012 (ISBN 2895441987)

Lien externe[modifier | modifier le code]