Qoshots

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Qoshots, ou Khoshuts (kalmouk : Хошууд, translittération latine du mongol : Hoshuud ; alphabet cyrillique mongol : Хошууд) sont une des quatre principales tribus des Oïrats. À l'origine, les Qoshots étaient une tribue des Khorchin, du Sud-Est de la Mongolie, mais au XVe siècle, ils migrèrent à l'Ouest de la Mongolie pour s'allier aux Oïrats afin de contrer le pouvoir militaire du centre de la Mongolie.

Les Qoshots apparurent d'abord dans les années 1580 et furent la plus puissant des tribus Oïrat dans les années 1620, ils furent pionniers parmi elles dans la conversion au bouddhisme.

En 1636, Güshi Khan dirigeat de nombreux Qoshots dans l'occupation de Kokenuur (Kokonor ou Qinghai) et fût intronisé Roi du tibet par le 5e Dalai Lama (voir également Mongols du Qinghai). Quelque temps après 1645, son frère, Kondeleng Ubashi, migra vers la Volga, et rejoint les Kalmouks. Malgré tout, de nombreux Qoshots restèrent dans le territoire Oïrat, la Dzoungarie, sous Ochirtu Setsen.

Literature[modifier | modifier le code]