Cadi Ayyad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Qadi Iyad)
Aller à : navigation, rechercher

Al Qâdî 'Iyâd Ibn Mûsâ Al Yahsûbî (1083-1149) était un cadi (juge) d'origine Andalouse, affilié à l'école juridique Malikite et à l'école théologique Ash'arite,il est un des sept saints de Marrakech.

Al Qâdî 'Iyâd appartenait à un clan arabe historique d'origine yéménite remontant jusqu'à l'Imâm Mâlik Ibn Anas et qui s'était fixé à Baza en Andalousie. Suite à la conquête du Maghreb occidental par les Omeyyades de Cordoue, Ibn Abi 'Amr soucieux de contrôler la route de l'or, fait installer de nombreux Andalous au Maghreb. C'est dans ce contexte que le père du Qâdî 'Iyâd s'installa à Ceuta.

Après avoir séjourné à Al-Andalus, Iyâd passe de Fès à Kairouan.

Après avoir fini ses études, il part en Andalousie pour suivre l'enseignement de plusieurs maîtres avant de faire son retour à Ceuta en 1121. Après avoir occupé divers postes à Grenade il devient en 1145 Cadi pour l'école malékite de Ceuta. Il a écrit plusieurs ouvrages sur l'Islam dont Ash-Shifa bi ta'rif huquq al-Mustafa. Il a joué un grand rôle politique en prenant la tête du mouvement de résistance anti-Almohade. Après la victoire de son mouvement, il est poussé à l'exil à Marrakech où il meurt en 1149.

Source[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire historique de l'islam, de Janine Sourdel et Dominique Sourdel, édition PUF.

Liens externes[modifier | modifier le code]