Pyramide à degrés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une pyramide à degrés est une construction pyramidale à faces en forme d'escalier géant. Construction funéraire pour les anciens Égyptiens ou temple solaire pour les peuples précolombiens, leur affectation varie en fonction des civilisations qui les ont construites.

Égypte antique[modifier | modifier le code]

Complexe funéraire du roi Djéser

La pyramide à degrés est un stade intermédiaire de l'évolution des pyramides débutant avec les mastabas et finissant avec les pyramides à faces lisses en passant par la pyramide rhomboïdale du pharaon Snéfrou.

La première pyramide à degrés fut construite pour le pharaon Djéser par son architecte Imhotep à Saqqarah, au cours de la IIIe dynastie de l'Ancien Empire. Les égyptologues pensent que cette pyramide fut construite en plusieurs étapes : tout d'abord, un mastaba classique comme celui de tous les pharaons de cette époque ; puis agrandissement de ce mastaba pour atteindre la taille actuelle de la base carrée de la pyramide ; enfin, superposition de plusieurs mastabas (quatre étages puis six étages) de plus en plus petite.

Article détaillé : Complexe funéraire de Djéser.

Mésopotamie et Perse[modifier | modifier le code]

En Mésopotamie il existe des édifices religieux en forme de pyramide à étages, dont la fonction demeure floue même s'il s'agirait plutôt d'un lieu de cultes et de sacrifices, nommées ziggourat.

Article détaillé : Ziggourat.

Amérique précolombienne[modifier | modifier le code]

Des exemples de pyramides à degrés se retrouvent dans de nombreuses civilisations précolombiennes, en particulier en Mésoamérique, depuis les Olmèques aux Aztèques, ainsi qu'en Amérique du Sud, chez les Incas.

Article détaillé : Arts précolombiens.

Articles connexes[modifier | modifier le code]