Pyonghwa Motors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pyeonghwa Motors - 평화자동차

Création 2000
Personnages clés Eglise de l'unification Sun Myung Moon
Forme juridique SA
Siège social Drapeau de Corée du Nord Namp'o (Corée du Nord)
Activité Fabrication et vente de véhicules
Site web http://www.pyeonghwamotors.com

La Pyeonghwa Motors (parfois écrit de manière erronée Pyonghwa, qui veut dire « paix » en coréen) est un fabricant automobile et la seule entreprise de construction automobile de la Corée du Nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette société est le fuit d'une coentreprise (joint-venture) entre la société Pyonghwa Group de Séoul en Corée du Sud, entreprise très liée à l'église de l'unification de Sun Myung Moon, et la société nord-coréenne Ryonbong General Corp., dont le siège est à Namp'o. L'entreprise fabrique deux voitures sous licence Fiat, un pick-up et un SUV, en assemblant des kits CKD fournis directement par le constructeur chinois Dandong Shuguang.

"Pyeonghwa Motors" détient les droits exclusifs de production, d'achat et de vente de toute automobile neuve ou d'occasion en Corée du Nord bien que la plupart des habitants n'aient pas les possibilités financières pour acheter ce type de produit, vu le très bas niveau de vie. À cause de ce marché particulièrement faible, la production de Pyeonghwa Motors est très réduite. Erik van Ingen Schenau, auteur de Automobiles Made in North Korea, a estimé que la production du constructeur Nord-Coréen ne dépassait pas les 400 exemplaires en 2005[1].

Modèles et alliances[modifier | modifier le code]

Au cours de l'été 2006, la revue gouvernementale Foreign Trade, publia une publicité pour les produits nord-coréens où figurait une nouvelle automobile de luxe produite par Pyeonghwa, la Junma[2], qui semblait être la copie conforme de la SsangYong Chairman, voiture sud-coréenne[3]. La Chairman n'étant, à son tour, que l'assemblage de composants copiés du modèle Mercedes-Benz Classe E.

La même année, Pyeonghwa Motors signa un accord avec le constructeur chinois Brilliance China Auto pour assembler le van Jinbei Haice, version chinoise du très ancien Toyota Hiace[4],[5].

En 2007, Pyeonghwa Motors lance la Brilliance Junjie sous le nom de Hwiparam II. Hwiparam étant le nom donné à la Fiat Siena première version de 1997 qui est toujours fabriquée en Corée du Nord[6].

Les modèles "Premio" et "Pronto" sont commercialisés au Viêt Nam par le constructeur local Mekong Auto, qui fabrique également des modèles Fiat depuis 1995[7]. (cette société est en partie détenue par des sociétés liées à l'Église de l'unification[8]).

Actionnaires[modifier | modifier le code]

  • 70 % Pyeonghwa Group (Séoul) (détenu par l'Église de l'unification)
  • 30 % Ryonbong Corp.

Modèles[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1999, avril - fondation de l'Église de l'unification,
  • 2000, janvier - coentreprise avec Ryonbong Corp.
  • 2002, avril - installation de la première ligne de production à Nampo où sort la première Hwiparam (Fiat Siena)
  • 2004 - lancement des modèles "Premio" et "Pronto"

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]