Pygmalion (Tyr)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pygmalion.

Mythologie[modifier | modifier le code]

Dans la mythologie grecque, Pygmalion, fils de Bélos et frère de Didon. Monté très jeune sur le trône après la mort de son père, il assassine alors Sychée, son beau-frère, pour s'emparer de ses richesses, ce qui provoque l'exil de sa sœur Didon (qui fondera Carthage).

Histoire[modifier | modifier le code]

Pumiatom le Pygmalion des grecs était le fils du roi Mattan Ier. Il vécut cinquante-six ans et régna quarante-sept ans[1] à Tyr de 820 à 774 .av J.C.

Sa sœur Élissa avait épousé leur oncle Acherbas, prêtre de Melqart qui possédait de grandes richesses. Pumiatom dans la septième année de son règne[1] (814/813), fait assassiner Acherbas. Elissa avec un groupe de citoyens fidèles à son époux disparu, s'enfuit secrètement à Chypre après avoir rendu hommage au dieu Melqart.

À Chypre le grand prêtre d'Astarté consentit à les accompagner à condition que dans la future colonie à créer, le sacerdoce demeure héréditaire dans sa famille. Quatre-vingts jeunes filles destinées à la prostitution sacrée furent également emmenées. Les fugitifs accostèrent ensuite directement sur le site où allait s'élever Carthage[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Flavius Josèphe, Contre Appion, I, 18.
  2. Justin, Abrégé des Histoires philippiques de Trogue Pompée [détail des éditions] [lire en ligne], XVII, 4, 3-14 et XVII, 5, 1-8.

Source[modifier | modifier le code]