Pygargue empereur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pygargue empereur

Description de cette image, également commentée ci-après

Haliaeetus pelagicus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridae
Genre Haliaeetus

Nom binominal

Haliaeetus pelagicus
(Pallas, 1811)

Statut de conservation UICN

( VU )
VU C2a(ii) : Vulnérable

Synonymes

  • Aquila pelagica Pallas, 1811

Répartition géographique

Description de l'image  Haliaeetus pelagicus distr.png.

     /    Habitat permanent

     /    Zones de nidification

     /    Habitat d'hiver

     /    Zones de vagabondage

Le Pygargue empereur ou Pygargue de Steller (Haliaeetus pelagicus) est une espèce asiatique de rapaces.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, il existe deux sous-espèces :

  • Haliaeetus pelagicus niger (Heude, 1887)
  • Haliaeetus pelagicus pelagicus (Pallas, 1811)

Description[modifier | modifier le code]

Plumes du cou et de la tête de Haliaeetus pelagicus

Le pygargue empereur est l'un des plus grands rapaces connus, avec la harpie féroce : il pèse 8 kg en moyenne.

Piscivore, il mange principalement du saumon, mais la force de ses pattes et de son bec lui permet de tuer des proies comme un renard polaire ou un petit phoque.

Il se rencontre sur les côtes de la mer de Béring et peut vivre jusqu'à 50 ans. Il migre pour l'hiver dans des lieux plus hospitaliers. Sa longévité dépend de son milieu de vie, de son sexe, ou encore de sa taille. Autrement appelé pygargue empereur car c'est le plus beau et ou le plus grand de son espèce, ce n'est pourtant pas le plus fort.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les pygargues de Steller ont en général un petit, éclos après une incubation de 38 à 45 jours. Contrairement au pygargue a tête blanche, la parade nuptiale n'est pas spectaculaire. Les couples se forment dès 4 ou 5 ans et restent fidèles a vie.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Brown, Leslie Hilton (1976): Eagles of the world. David & Charles, Newton Abbot. (ISBN 0-7153-7269-6)
  • Ferguson-Lees, James; Christie, David A. & Franklin, Kim (2005): Raptors of the world: a field guide. Christopher Helm, London & Princeton. (ISBN 0-7136-6957-8)
  • True, Dan (1980): A family of eagles. Everest, New York. (ISBN 0-89696-078-1)
  • Wink, M.; Heidrich, P. & Fentzloff, C. (1996): A mtDNA phylogeny of sea eagles (genus Haliaeetus) based on nucleotide sequences of the cytochrome b gene. Biochemical Systematics and Ecology 24: 783-791. DOI:10.1016/S0305-1978(96)00049-X PDF fulltext