Purge de Pride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le colonel Pride refuse de laisser entrer au Long Parlement les membres presbytériens
Gravure, circa 1652

La Purge de Pride (anglais : Pride's Purge, pour « purge de Thomas Pride », mais signifiant coïncidemment « purge de la fierté ») est l'événement par lequel le colonel Thomas Pride, de la New Model Army, a retiré de force les membres de la Chambre des communes britannique qui ne soutenaient pas les Grandees, c'est-à-dire les officiers supérieurs de l'Armée, ou le mouvement religieux des Independents. Plusieurs historiens interprètent cet événement comme étant un coup d'État.

Le retrait des représentants de la Chambre a eu lieu le 6 décembre 1648. C'est ainsi qu'est formé le Parlement croupion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]