Pupusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

La pupusa est un plat salvadorien très répandu, probablement à cause de son faible coût et maintenu par la tradition instituée de génération en génération. Bien qu'on ne connaisse pas de manière certaine son origine, des études anthropologiques indiquent que le plat proviendrait d'Amérique centrale, plus particulièrement du El Salvador occidental.

Origine[modifier | modifier le code]

Deux Pupusas.

Les études anthropologiques de Ramón Rivas situent l'origine des pupusas avant l'arrivée des conquistadors espagnols en terres américaines[1]. Selon le spécialiste en langue nahuatl, Manuel Bonilla, l'origine du mot pupusa pourrait venir de deux interprétations:

  • Púpu qui signifie renversé et Tsa qui signifie rempli.
  • Putsúua qui signifie farcir.

Le nahuatl était la langues des Pipils habitant le site précolombien de la partie centrale et occidentale du Salvador connue aujourd'hui comme le département de Cuscatlán.

Bernardino de Sahagún fut un des religieux qui débarquèrent en Amérique; dans un de ses textes en 1570, il relate l'existence d'un mets de masa cuite et mélangée à de la viande et des haricots. D'autre part le Musée David J. Guzmán affirme que les pupusas étaient une composante fondamentale de la diète aux sites précolombiens en Ahuachapán, probablement de quichés qui avaient émigré du Guatemala.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aguirre, Liz. Pupusas son parte de cultura salvadoreña consulté le 9 avril 2007.