Puppis A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Puppis A

Données d'observation (Époque J2000.0)
Ascension droite 08h 24m 07s
Déclinaison -42° 59.8′
Coordonnées galactiques = 260,601 · b = -03,144
Constellation Poupe
Galaxie hôte Voie lactée
Découverte 1954
Type de rémanent Coquille
Taille angulaire (minute d'angle) 60×50
Densité de flux à 1 GHz (Jy) 130
Indice spectral 0,5
Distance (kpc) environ 2,2 kpc (∼7 180 a.l.)
Méthode d'estimation de la distance Association avec nuage d'hydrogène
Aspect en radio Coquille non circulaire, plus brillante à l'est, mal délimité à l'ouest
Aspect en X Structure plus brillante à l'est
Aspect en optique Nébulosités
Autres désignations Pup A, SNR G260.4-03.4, CTA 46
Notes Rémanant partiellement recouvert par Vela (XYZ), situé en avant plan ; héberge une étoile à neutrons, RX J0822.0-4300 en son centre

Puppis A, ou SNR G260.4-03.4 est un rémanent de supernova de la constellation de la Poupe. Il se trouve dans une région riche en rémanents, puisqu'il recouvre partiellement la région du ciel du rémanent Vela (XYZ) (ou SNR G263.9-03.3), et est proche d'un autre rémanent très connu, RX J0852.0-4622 (Vela Junior). Comme son nom l'indique Puppis A est la plus forte zone d'émission d'ondes radio de la constellation de la Poupe (voir Désignation des sources d'ondes radio).

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Le rémanent est difficile à localiser avec précision, car son émission se superpose à celle de Vela (XYZ).

Il apparaît en forme de coquille, plus brillant dans sa partie est, sa partie ouest étant mal délimitée. Il n'est pas exactement sphérique, sa taille angulaire variant entre 50 et 60 minutes d'arc.

Sa distance, estimée par l'étude de l'absorption HI donne une valeur de 2,2 kpc, ce qui lui confère un rayon de l'ordre de 15 à 18 parsecs. Son âge peut être estimé par l'étude de la dynamique de certains de ses filaments et est évalué à 3700 ans environ, valeur compatible avec sa taille physique.

Objet central[modifier | modifier le code]

Le centre du rémanent possède une source non-identifiée de rayons X appelée RX J0822.0-4300. Cette source est considérée comme étant une probable étoile à neutrons dont l'émission de surface est détectée en X. Elle n'est cependant pas détectée de façon claire sous forme de pulsar, malgré une annonce faite en ce sens en 1999[1]. La source est ainsi essentiellement similaire à celle du centre du jeune rémanent Cassiopée A, ou de Kesteven 79, RCW 103 et RX J1713.7−3946.

Il avait été affirmé qu'une source variable de période très régulière de 75,2797300 ms et ralentissant lentement (1,49×10-13 s·s−1) avait été détectée, conférant à ce pulsar un âge caractéristique de 8000 ans et un champ magnétique de surface de 3,4×108 T. Cette annonce a par la suite été mise en doute par la non détection dans le domaine radio de l'émission associée[2].

Aucune contrepartie optique à cette source n'a été détectée jusqu'aux magnitudes de 25,0 (bande B) et 23,6 (bande R).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) G. G. Pavlov, V. E. Zavlin & J. Trümper, X-Ray Pulsations from the Central Source in Puppis A, Astrophysical Journal Letters, 511, L45-L48 (1999), astro-ph/9811247 Voir en ligne.
  2. (en) B. M. Gaensler, D. C.-J. Bock & B. W. Stappers, Nondetection of a Pulsar-powered Nebula in Puppis A and the Implications for the Nature of the Radio-quiet Neutron Star RX J0822-4300, Astrophysical Journal Letters, 537, L35-L38 (2000), astro-ph/0003032 Voir en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]