Punsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bouteille de punsch

Punsch (aussi connu sous les noms de arrack punch, caloric punch, ou punch), est une liqueur traditionnelle suédoise (et en moindre mesure des autres pays scandinaves), fait de arak, sucre, eau et divers parfums.

Quoique tous les deux des boissons à base de liqueur, le punsch est différent du punch. Les deux noms proviennent très probablement du même mot hindi pour « cinq », se référant au nombre d'ingrédients. Le Musée suédois de l'histoire des vins et spiritueux dit toutefois que le mot a été introduit au suédois à travers l'anglais et non directement du hindi.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Compagnie suédoise des Indes orientales commence à importer l'arak dès l'arrivée du bateau Fredricus Rex Sueciae à Göteborg en 1733. Il devient vite populaire, particulièrement parmi les nobles, qui peuvent payer plus aisément les hauts prix des produits importés. Cette boisson se répand plus tard au reste de la société suédoise, au point où le poète et compositeur Carl Michael Bellman le mentionnera dans plusieurs de ses œuvres sur la vie à Stockholm.

Au milieu du XVIIe siècle on faisait le punsch à la maison en mélangeant de l'arak, du sucre, de l'eau, du thé et du citron.

Le punsch atteint l'apogée de sa popularité au XIXe siècle, particulièrement aux universités d'Uppsala et de Lund.

Consommation[modifier | modifier le code]

Au début l'arrak est mélangé aux autres ingrédients et chauffé peu avant sa consommation ; il est donc servi chaud ou tiède. Dès 1840, lors de sa montée en popularité et la vente de punsch en bouteille, on le boit froid comme le brännvin (vodka suédois). Aujourd'hui on sert le punsch chaud en hiver surtout en compagnie d'une soupe aux petits pois.

Marques[modifier | modifier le code]

Parmi les marques les plus vendues on trouve Carlshamns Flaggpunsch, Cederlund Caloric, Facile Punsch, Trosa Punsch, et Helmi Arrakkipunssi.

Sources[modifier | modifier le code]