Pukhtoonkhwa Milli Awami Party

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pukhtunkhwa Milli Awami Party
Parti national des Pachtounes

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel

Présentation
Dirigeant Mehmood Khan Achakzai (en)
Représentation
Députés
4 / 342
Sénateurs
0 / 100
Représentation régionale
Députés du Penjab
0 / 371
Députés du Sind
0 / 168
Députés de Khyber Pakhtunkhwa
0 / 124
Députés du Balouchistan
14 / 65
Orientations
Idéologie Nationalisme pachtounes
Socialisme démocratique
Informations

Le Pukhtunkhwa Milli Awami Party (en pachto : پښتونخوا ملي عوامي ګوند et en ourdou : پختونخوا ملی عوامی پارٹی), désigné sous l'acronyme PkMAP, est un parti politique pakistanais. Clairement orienté vers la défense des droits des Pachtounes, le parti dispose d'une influence importante dans le nord du Balouchistan.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parti milite pour unir les Pachtounes du Balochistan, de Khyber Pakhtunkhwa et des régions tribales ; il considère leur réunion dans une seule entité comme le seul moyen de faire reconnaitre leurs droits[1]. Il trouve la grande majorité de ses électeurs au sein du nord de la province du Balouchistan, où vit une partie des Pachtounes, qui cohabitent dans cette province avec une majorité de Baloutches.

Aux élections législatives de 2002, le parti remporte un seul siège de député.

En 2008, le PkMAP fait partie des quelques mouvements à boycotter le scrutin pour protester contre l’état d'urgence mis en place par Pervez Musharraf[2]. Durant le mandat du Parti du peuple pakistanais, de 2008 à 2013, il critique l'incapacité du gouvernement à mettre fin aux violences qui touchent notamment les Pachtounes, à Karachi et Quetta, et pointe le Muttahida Qaumi Movement comme responsable des violences[3].

À la suite des élections législatives de 2013, le parti remporte quatre sièges de députés à l'Assemblée nationale et quatorze à l'Assemblée provinciale du Baloutchistan, devenant la deuxième force de cette dernière. Il forme ensuite une coalition gouvernementale dans la province, avec le Parti national, qui représente les Baloutches de la province, et la Ligue musulmane du Pakistan (N), gagnant au niveau national[4]. La composition du cabinet est annoncée après cinq mois de tractations et comporte plusieurs ministres du parti[5].

Tableau récapitulatif des scrutins[modifier | modifier le code]

Élections % de suffrages
(échelle nationale)
Votes populaire Nombre de sièges à
l’Assemblée nationale
% des sièges Position
Législatives de 2002 - - 1 / 342 0,3 % Opposition
Législatives de 2008 Boycott
Législatives de 2013 0,47 % 214 631 4 / 342 1,2 % Opposition

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Achakzai calls for new social contract sur Dawn.com, le 26 juin 2012.
  2. (en) Will Achakzai make it to flood relief commission? sur The News International, le 16 août 2010
  3. (en) PkMAP holds protest against target killings sur Dawn.com, le 23 avril 2012.
  4. (en) PML-N, PkMAP, NP will decide CM Balochistan: Shahbaz sur Election Pakistan 2013, le 19 mai 2013
  5. (en) Balochistan gets 11 new ministers sur Dawn.com, le 15 octobre 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]