Publius Autronius Paetus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Publius Autronius Paetus est un homme politique de la République romaine qui est impliqué dans la conjuration de Catilina.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 75 av J;-C., Publius Autronius est questeur, avec Cicéron comme collègue[1].

Publius Autronius est élu consul en 65 av. J.-C. avec Publius Cornelius Sulla, le neveu du Dictateur romain Lucius Cornelius Sulla, mais ne peut accéder à son consulat car il est accusé, avec son co-consul, de brigue, c'est-à-dire d'achat du vote d'électeurs. Tous deux sont destitués[1]. Un an plus tard, il est condamné avec Publius Cornelius Sulla et Lucius Manlius Torquatus. Reconnus coupables, leur élection est invalidée et leurs accusateurs sont nommés consuls à leur place.

Autronius participe à la conjuration de Catilina qui vise à tuer les nouveaux consuls, mais un glissement de terrain empêche les conspirateurs d'achever leur plan.

En 62 av. J.-C., Autronius est accusé de complicité dans la seconde conjuration de Catilina. Il sollicite Cicéron comme défenseur, qui refuse[1]. Il est exilé en Épire.

Quand, en 58 av. J.-C., Cicéron est à son tour exilé, il accuse Autronius d'avoir tenté de l'assassiner.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Grimal 1986, p. 169

Bibliographie[modifier | modifier le code]