Ptahhotep

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ptahhotep
p
t
H Htp
t p
A1
{{{trans}}}

Ptahhotep (peut se transcrire aussi par Ptah-hotep) est un vizir (préfet) de l'Égypte antique (environ -2400) sous le règne du pharaon Djedkarê Isési de la Ve dynastie.

L'enseignement de Ptahhotep[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur du plus ancien écrit de sagesse qui nous soit parvenu. Ce texte se nomme L'Enseignement de Ptahhotep ou le Livre des Maximes de Ptahhotep et a été retrouvé sur le papyrus Prisse conservé actuellement à la Bibliothèque nationale de France.

Ptahhotep est âgé ; il demande au pharaon l'autorisation de transmettre la tradition à son fils : « les paroles de ceux qui jadis ont écouté les conseils des ancêtres qui obéirent aux dieux ». Il s'agit donc de la mise par écrit de la tradition orale égyptienne ce que vient confirmer la réponse du pharaon : « La majesté de ce dieu a dit : Quant à toi, enseigne lui la parole de la tradition. »

Ce texte en traitant de l'humilité, de l'art du débat, de la vanité, de justice (la Maât), de l'avidité, du refus de la rumeur, du bon usage de la parole, de l'indulgence, de la nécessité de la bienveillance, de l'écoute, de l'entendement... vise à former les futurs dignitaires égyptiens. Pharaon poursuit par : « Puisse-t-il agir comme un modèle pour les enfants des grands ».

L'Enseignement de Ptahhotep est un texte fondamental dans les sagesses égyptiennes, il sera suivi d'autres enseignements dont ceux d'Ani (environ -1550) et d'Aménémopé (environ -1000). Ces textes influenceront entre autres les sagesses chrétiennes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Jacq, Les maximes de Ptah-Hotep, l'enseignement d'un sage au temps des pyramides. Présentation, texte hiéroglyphique et traduction (ISBN 2-909816-64-8)