Psyllidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Psyllidae est une famille de la super-famille des Psylloidea. Elle compte environ 1500 espèces de petits homoptères.

Description[modifier | modifier le code]

Ils mesurent de 1,5 à 6 mm et ont une forme massive, ramassée ressemblant à de minuscules cigales aux antennes plus longues, à tête large avec antennes fines de 10 articles.

Ils ont 2 lobes céphaliques saillants frontaux (cônes frontaux très développés chez le Psylle du frêne).

Ils disposent de 3 ocelles et 2 gros yeux latéraux très saillants chez certaines espèces.

Leur rostre robuste, souple s'étend entre les pattes intermédiaires.

Le thorax très développé est massif et ramassé

Ils ont des ailes membraneuses inégales : ailes antérieures à nervation simplifiée mais marquée; ailes postérieures plus petites et nervation réduite.

Ils sont très actifs, se déplaçant par sauts (fémurs postérieurs renflés) et vols brefs.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les larves, ovales, plates, avec des filaments de cire à l'extrémité postérieure, se développent en 5 stades, au fur et à mesure desquels le nombre des articles des antennes (2 au départ) s'accroît et les ébauches alaires deviennent de plus en plus visibles.

Les psylles produisent un abondant miellat.

Beaucoup sont de dangereux ravageurs, tel que le Psylle commun du poirier (Cacopsylla pyri).

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Fauna Europaea[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Psyllidae