Psittacule double-œil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Psittacule double-œil

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cyclopsitta diophthalma (femelle)

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Tribu Cyclopsittacini
Genre Cyclopsitta

Nom binominal

Cyclopsitta diophthalma
(Hombron et Jacquinot, 1841)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Psittacule double-œil (Cyclopsitta diophthalma) est une espèce d'oiseau de la famille des Psittacidae originaire des forêts tropicales primaires de Nouvelle-Guinée. Des colonies de cette petite espèce se sont établies le long de la côte australienne à l'est de la cordillère australienne. C'est la plus petite espèce de cette famille présente en Australie.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 14 cm.

Son plumage présente une dominante verte. Le bec et les pattes sont gris.

Cette espèce présente le plus souvent (six sous-espèces sur huit) un net dimorphisme sexuel. Chez la forme type, le mâle adulte arbore une tête rouge bordée de bleu au niveau du cou et de jaune sur la nuque, ainsi qu'une marque bleu ciel en avant de chaque œil. La femelle ne présente une coloration rouge qu'au niveau du front et de la calotte, ses joues sont jaunâtres et les plages bleues sont plus pâles.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Huit sous-espèces sont reconnues chez le Psittacule double-œil :

  • diophthalma ;
  • coccineifrons présentant davantage de jaune sur la nuque ;
  • aurensis dont le rouge se présente sous la forme d'un masque facial chez le mâle, coloration remplacée par du bleu ciel chez la femelle aux joues jaune pâle ;
  • marshalli proche de la sous-espèce précédente mais aux couleurs plus ternes et plus nuancées ;
  • macleayana proche de la sous-espèce précédente mais le mâle présente des cercles oculaires bleu ciel et la femelle un front rouge ;
  • virago dont le rouge se présente sous la forme d'un masque facial chez le mâle tout comme chez aurensis tandis que la femelle arbore des marques bleues sur le front (ainsi qu'une tache rouge) et les joues ;
  • inseparabilis sans dimorphisme sexuel puisque mâle et femelle présentent un front rouge et une calotte bleue ;
  • coxeni sans dimorphisme sexuel puisque les deux sexes arborent une coloration rouge nuancée de jaune au niveau des régions périauriculaires.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se déplace en petits groupes dans les cimes des arbres les plus hauts.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se nourrit essentiellement de fruits (en particulier de figues), de fleurs, de baies et de graines.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.