Psittacule à poitrine orange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Psittacule à poitrine orange

Description de cette image, également commentée ci-après

Cyclopsitta gulielmitertii

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Tribu Cyclopsittacini
Genre Cyclopsitta

Nom binominal

Cyclopsitta gulielmitertii
(Schlegel, 1866)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Psittacule à poitrine orange (Cyclopsitta gulielmitertii) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau mesure environ 13 cm.

Il présente un plumage vert pour les parties supérieures et les sous-caudales, un bec et des pattes noirâtres. Les joues sont jaunes (plus ou moins pâles selon les sous-espèces, voire bleues chez la femelle de la sous espèce suavissima) avec une tache allongée bleu noir.

Les colorations du front et de la poitrine permettent de distinguer les sexes et les sous-espèces.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet oiseau comprend sept sous-espèces :

  • Cyclopsitta gulielmitertii gulielmitertii dont le mâle présente une poitrine orange et un front bleu et la femelle une poitrine verte, des marques sur les joues plus larges, des couvertures auriculaires orange, une tache frontale plus petite ansi qu'une marque bleu ciel sous la gorge ;
  • Cyclopsitta gulielmitertii nigrifrons proche de la sous-espèce précédente mais avec le front noirâtre ;
  • Cyclopsitta gulielmitertii amabilis présentant un front nettement noir, les joues et la poitrine crèmes chez le mâle, les joues crème clair avec des marques noires et la poitrine orange chez la femelle ;
  • Cyclopsitta gulielmitertii ramuemuensis intermédiaire entre nigrifrons et amabilis ;
  • Cyclopsitta gulielmitertii suavissima dont le mâle a le front bleu, des joues crème clair avec des marques noires très larges et la poitrine orange tandis que la femelle a le front et les joues bleus, les zones périauriculaires orange et la poitrine verdâtre ;
  • Cyclopsitta gulielmitertii fuscifrons proche de la sous-espèce précédente mais avec le front noir et chez le mâle des marques sur les joues plus petites ;
  • Cyclopsitta gulielmitertii melanogenia proche de la sous-espèce précédente mais aux couleurs plus pâles.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit dans les savanes, dans les forêts de plaine et dans quelques forêts primaires au-delà de 500 m d'altitude.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit dans la bande côtière au nord et au sud de la Nouvelle-Guinée et sur les îles Aru.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit en petits groupes sur les cimes des arbres les plus hauts. Il grimpe de manière très agile et très rapide.

Alimentation[modifier | modifier le code]

La Psittacule à poitrine orange se nourrit de fruits (en particulier de figues), de graines, de baies et de nectar et parfois d'insectes et de larves.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Mario et Gino Conzo, Le Grand Livre des perroquets, Paris, de Vecchi,‎ 2004, 287 p. (ISBN 2732835404, lien OCLC?)