Pseudechis porphyriacus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pseudechis porphyriacus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pseudechis porphyriacus

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Elapidae
Genre Pseudechis

Nom binominal

Pseudechis porphyriacus
(Shaw, 1794)

Synonymes

  • Coluber porphyriacus Shaw, 1794
  • Trimeresurus leptocephalus Lacépède, 1804
  • Acanthophis tortor Lesson, 1830
  • Pseudechis porphyriacus eipperi Hoser, 2003
  • Pseudechis porphyriacus rentoni Hoser, 2003

Pseudechis porphyriacus est une espèce de serpents de la famille des Elapidae[1]. Il peut être appelé en français serpent noir à collier rouge ou serpent à collier rouge.

Distribution[modifier | modifier le code]

Distribution

Cette espèce est endémique d'Australie[1]. Elle se rencontre en Australie-Méridionale, au Victoria, en Nouvelle-Galles du Sud et au Queensland.

C'est un serpent commun en Australie où on le trouve dans les bois, les forêts et les marécages. On les rencontre souvent près des étangs, des rivières, des barrages, des billabongs et dans les parcs et bosquets de villes comme Melbourne, Brisbane, Sydney, Canberra et Adélaïde

Description[modifier | modifier le code]

Pseudechis porphyriacus
Pseudechis porphyriacus

Il mesure de 1,5 à 2,5 mètres de long et il est d'un noir brillant sur le dos, rouge sur le ventre. Son museau est souvent beige.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit d'autres reptiles, y compris d'autres serpents venimeux, de petits mammifères ou de grenouilles.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Il est ovovivipare, les jeunes sortant de leurs sacs très peu de temps après la naissance. Les portées sont de 8 à 40 jeunes qui ont une longueur moyenne d'environ 22 cm.

Venin[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit capable d'infliger des morsures graves, ses morsures ne sont généralement pas mortelles et il est considéré comme le moins dangereux des serpents venimeux australiens.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Shaw, 1794 : The Zoology of New Holland. London, p. 1-33.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]