Psérimos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pserimos)
Aller à : navigation, rechercher
Psérimos
Ψέριμος (el)
Vue de Pserimos depuis Kalymnos
Vue de Pserimos depuis Kalymnos
Géographie
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Archipel Dodécanèse
Localisation Mer Égée (mer Méditerranée)
Coordonnées 36° 56′ 26″ N 27° 08′ 26″ E / 36.940669, 27.140667 ()36° 56′ 26″ N 27° 08′ 26″ E / 36.940669, 27.140667 ()  
Superficie 14,615 km2
Géologie Île continentale
Administration
Périphérie Égée-Méridionale
Nome Dodécanèse
Démographie
Population 130 hab. (2001)
Densité 8,89 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC+2
Site officiel [www.kalymnos-isl.gr/ www.kalymnos-isl.gr/]

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Psérimos
Psérimos
Îles de Grèce

Psérimos (en grec moderne : Ψέριμος) est une petite île de la mer Égée située dans le Dodécanèse et rattachée à l'île de Kalymnos voisine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte des îles entourant Kalymnos.

Psérimos est localisé près de Kalymnos et à 14 km de Kos au large des côtes de la Turquie. Il a une taille de 7,35 km de longueur et 3,5 km de largeur maximales pour une surface d'environ 14,6 km2. C'est la plus grande des îles dépendant de Kalymnos avec Telendos, Plati Pserimou, Kalolimnos, Kyriaki, et Imia.

L'évolution démographique de Psérimos est en diminution depuis la seconde moitié du XXe siècle avec toutefois une légère augmentation depuis les années 1990 :

Année 1947 1951 1961 1971 1981 1991 2001[1]
Habitants 264 233 157 108 72 79 130

L'île est desservie par des navettes depuis le port de Pothia de Kalymnos. Psérimos fait partie des îles du Dodécanèse qui ne sont pas autosuffisantes en eau, et doit l'importer par bateau depuis Rhodes, pour un coût moyen de 5 € le mètre-cube[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

L'unique paroisse de l'île de l'église orthodoxe du patriarcat œcuménique de Constantinople est rattachée à la Métropole de Léros, Kalymnos et Astypaléa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Institut national statistique grec (ΕΣΥΕ) [1] (.pdf, 1.009 kB)
  2. e-Kathemerini, 4 août 2008.