Pschent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Pschent

Le Pschent (skhemty) est le nom grec de la double couronne portée par les pharaons de l'Égypte antique. Elle est formée de l'enchâssement de deux couronnes distinctes :

  • La couronne blanche ou Hedjet. Mitre blanche oblongue, couronne de l'ancien royaume du sud (Haute-Égypte), associée au dieu Seth.
  • La couronne rouge ou Decheret. Couronne plate à fond relevé, couronne de l'ancien royaume du nord (Basse-Égypte), associée au dieu Horus.

Le nom égyptien de cette double couronne est skhemty, qui deviendra « pschent » par déformation de « pa-skhemty », « les deux puissants ».

De la partie arrière de la couronne rouge surgit une tige en spirale incurvée vers l'avant, nommée Khabet. Sur le Pschent est placé un cobra prêt à frapper, symbolisant Ouadjet (déesse de la Basse-Égypte) et un vautour pour Nekhbet déesse de la Haute-Égypte.

Cette double couronne est un symbole politique puissant, proclamant l'union des Deux Terres, Haute et Basse-Égypte qui durant la période prédynastique et la première période intermédiaire se sont affrontées à de nombreuses reprises. Elle donne au roi sa légitimité sur le Nord comme sur le Sud et le présente comme le garant de cette union sans laquelle l'Égypte ne peut prospérer. Il semble que Ménès soit à l'origine de la première unification à la fin du IVe millénaire av. J.‑C.

Couronnes de l'Égypte antique[modifier | modifier le code]