Province de Taroudant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 28′ 01″ N 8° 52′ 48″ O / 30.46694, -8.88 ()

Taroudant
Blason de Taroudant
Héraldique
Drapeau de Taroudant
Drapeau
Les remparts de la ville de Taroudant
Les remparts de la ville de Taroudant
Administration
Pays Maroc Maroc
Région Sous-Massa-Drâa
Municipalité(s) Aït Iaaza, Aoulouz, El Guerdane, Irherm, Oulad Berhil, Oulad Teima, Taliouine et Taroudant[1]
Chef-lieu Taroudant
Gouverneur Fouad M'Hamdi[2]
Démographie
Population 780 661 hab. (2004[3])
Densité 47 hab./km2
Population urbaine 186 471 hab. (2004[3])
Population rurale 594 190 hab. (2004[3])
Géographie
Superficie 1 650 000 ha = 16 500 km2 [4]
Localisation
Localisation de Taroudant

La province de Taroudant[5] est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de Souss-Massa-Drâa. Elle tire son nom de son chef-lieu, Taroudant.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'oued Souss près de Taroudant

La province de Taroudant est bordée par :

Son principal cours d'eau, qui la parcourt d'est en ouest, est l'oued Souss.

Sa population, de 786 661 habitants en 2004, est en majorité rurale (76 %). Deux villes dépassent le seuil des 50 000 habitants : Taroudant (69 489) et Ouled Teima (66 183)[3].

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Le village de la commune rurale de Tiout

La province de Taroudant est composée de 89 communes, dont 8 sont des municipalités (ou communes urbaines) : Aït Iaaza, Aoulouz, El Guerdane, Irherm, Oulad Berhil, Oulad Teima, Taliouine et Taroudant[1].

Les 81 communes rurales restantes sont rattachées à 15 caïdats, eux-mêmes rattachés à 5 cercles :

  • cercle d'Irherm :
    • caïdat d'Ait Abdallah : Sidi Mzal, Ait Abdallah, Tuofelaazt, Tabia et Toumliline ;
    • caïdat d'Ilmguert : Imaouen, Tindine, Sidi Boaal, Amalou et Tataoute ;
    • caïdat d'Adas : Azaghar N'irs, Tisfane, Nihit, Oualqadi, Imi N'tayart et Adar ;
  • cercle d'Ouled Teima :
    • caïdat d'Argana : Argana, Bigoudine, Talmakante et Imilmaiss ;
    • caïdat d'Ain Chaib : Sidi Boumoussa, Issen, Sidi Ahmed Ou Amar, Lagfilat, Sidi Moussa Lhamri, Eddir et Ahl Ramel ;
    • caïdat d'Oulad M'hella : Assads, Tidsi-Nissendalene, El Koudia El Beida, Lakhnafif, Machraa El Ain et Lamhadi ;
  • cercle de Taroudant :
    • caïdat de Tamaloukte : Tamaloukte, Imoulass, Tafraouten et Ait Makhlouf ;
    • caïdat d'Ahmar : Ahmar Laglalcha, Lamnizla, Zaouia Sidi Tahar et Ida Ou Moumen ;
    • caïdat de Freija : Sidi Dahmane, Sidi Borja, Freija, Tazemmourt, Bounrar, Tiout, Sidi Ahmed Ou Abdellah et Ait Igas ;
  • cercle d'Oulad Berhil :
    • caïdat de Sidi Abdellah Ou Moussa : Arazane, Toughmart, Igoudar Mnabha, Tinzart et Lamhara ;
    • caïdat d'Igli : Igli, Oulad Aissa, Ida Ou Ghailal et Sidi Abdellah Ou Said ;
    • caïdat de Tafingoult : Talgjount, Tizi N'test, Ouneine, Tafingoult, Sidi Ouaaziz et Tigouga ;
    • caïdat d'El Faid : Ida-Ougoummad, El Faid, Tisrasse et Ouzioud ;
  • cercle de Taliouine :
    • caïdat d'Askaouen : Toubkal, Ahl Tifnoute, Iguidi, Taouyalte et Askaouen ;
    • caïdat de Saktana : Azrar, Agadir Melloul, Tizgzaouine, Sidi Hsaine, Tassousfi, Assaisse, Zagmouzen et Assaki[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [PDF] Ministère de l'Intérieur, Données monographiques sur la province de Taroudannt, centre régional d'investissement de Souss-Massa-Drâa,‎ mars 2010, 47 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », sur http://www.mhu.gov.ma (consulté le 16 novembre 2011)
  2. MAP, « SM le Roi nomme un wali et deux gouverneurs », sur www.menara.ma,‎ 16 décembre 2010 (consulté le 12 novembre 2011)
  3. a, b, c et d [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 16 novembre 2011)
  4. Données monographiques sur la province de Taroudannt, p. 5
  5. Variante : Taroudannt.
  6. [PDF] Commission consultative de la régionalisation, Rapport sur la régionalisation avancée, 47 p. (lire en ligne), p. 36