Province de Taroudant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 28′ 01″ N 8° 52′ 48″ O / 30.46694, -8.88

Taroudant
Blason de Taroudant
Héraldique
Drapeau de Taroudant
Drapeau
Les remparts de la ville de Taroudant
Les remparts de la ville de Taroudant
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Sous-Massa-Drâa
Municipalité(s) Aït Iaaza, Aoulouz, El Guerdane, Irherm, Oulad Berhil, Oulad Teima, Taliouine et Taroudant[1]
Chef-lieu Taroudant
Gouverneur Fouad M'Hamdi[2]
Démographie
Population 780 661 hab. (2004[3])
Densité 47 hab./km2
Population urbaine 186 471 hab. (2004[3])
Population rurale 594 190 hab. (2004[3])
Géographie
Superficie 1 650 000 ha = 16 500 km2 [4]
Localisation
Localisation de Taroudant

La province de Taroudant[5] est une subdivision à dominante rurale de la région marocaine de Souss-Massa-Drâa. Elle tire son nom de son chef-lieu, Taroudant.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'oued Souss près de Taroudant

La province de Taroudant est bordée par :

Son principal cours d'eau, qui la parcourt d'est en ouest, est l'oued Souss.

Sa population, de 786 661 habitants en 2004, est en majorité rurale (76 %). Deux villes dépassent le seuil des 50 000 habitants : Taroudant (69 489) et Ouled Teima (66 183)[3].

Découpage administratif[modifier | modifier le code]

Le village de la commune rurale de Tiout

La province de Taroudant est composée de 89 communes, dont 8 sont des municipalités (ou communes urbaines) : Aït Iaaza, Aoulouz, El Guerdane, Irherm, Oulad Berhil, Oulad Teima, Taliouine et Taroudant[1].

Les 81 communes rurales restantes sont rattachées à 15 caïdats, eux-mêmes rattachés à 5 cercles :

  • cercle d'Irherm :
    • caïdat d'Ait Abdallah : Sidi Mzal, Ait Abdallah, Tuofelaazt, Tabia et Toumliline ;
    • caïdat d'Ilmguert : Imaouen, Tindine, Sidi Boaal, Amalou et Tataoute ;
    • caïdat d'Adas : Azaghar N'irs, Tisfane, Nihit, Oualqadi, Imi N'tayart et Adar ;
  • cercle d'Ouled Teima :
    • caïdat d'Argana : Argana, Bigoudine, Talmakante et Imilmaiss ;
    • caïdat d'Ain Chaib : Sidi Boumoussa, Issen, Sidi Ahmed Ou Amar, Lagfilat, Sidi Moussa Lhamri, Eddir et Ahl Ramel ;
    • caïdat d'Oulad M'hella : Assads, Tidsi-Nissendalene, El Koudia El Beida, Lakhnafif, Machraa El Ain et Lamhadi ;
  • cercle de Taroudant :
    • caïdat de Tamaloukte : Tamaloukte, Imoulass, Tafraouten et Ait Makhlouf ;
    • caïdat d'Ahmar : Ahmar Laglalcha, Lamnizla, Zaouia Sidi Tahar et Ida Ou Moumen ;
    • caïdat de Freija : Sidi Dahmane, Sidi Borja, Freija, Tazemmourt, Bounrar, Tiout, Sidi Ahmed Ou Abdellah et Ait Igas ;
  • cercle d'Oulad Berhil :
    • caïdat de Sidi Abdellah Ou Moussa : Arazane, Toughmart, Igoudar Mnabha, Tinzart et Lamhara ;
    • caïdat d'Igli : Igli, Oulad Aissa, Ida Ou Ghailal et Sidi Abdellah Ou Said ;
    • caïdat de Tafingoult : Talgjount, Tizi N'test, Ouneine, Tafingoult, Sidi Ouaaziz et Tigouga ;
    • caïdat d'El Faid : Ida-Ougoummad, El Faid, Tisrasse et Ouzioud ;
  • cercle de Taliouine :
    • caïdat d'Askaouen : Toubkal, Ahl Tifnoute, Iguidi, Taouyalte et Askaouen ;
    • caïdat de Saktana : Azrar, Agadir Melloul, Tizgzaouine, Sidi Hsaine, Tassousfi, Assaisse, Zagmouzen et Assaki[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [PDF] Ministère de l'Intérieur, Données monographiques sur la province de Taroudannt, centre régional d'investissement de Souss-Massa-Drâa,‎ mars 2010, 47 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c [PDF] « Décret no 2-08-520 du 28 chaoual 1429 (28 octobre 2008) fixant la liste des cercles, des caïdats et des communes urbaines et rurales ainsi que le nombre de conseillers à élire dans chaque commune », sur http://www.mhu.gov.ma (consulté le 16 novembre 2011)
  2. MAP, « SM le Roi nomme un wali et deux gouverneurs », sur www.menara.ma,‎ 16 décembre 2010 (consulté le 12 novembre 2011)
  3. a, b, c et d [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 16 novembre 2011)
  4. Données monographiques sur la province de Taroudannt, p. 5
  5. Variante : Taroudannt.
  6. [PDF] Commission consultative de la régionalisation, Rapport sur la régionalisation avancée, 47 p. (lire en ligne), p. 36