Province d'Attapeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Attapeu
ອັດຕະປື
Image illustrative de l'article Province d'Attapeu
Administration
Pays Drapeau du Laos Laos
Type Province
Capitale Attapeu (Muang Samakhisai)
ISO 3166-2 LA-AT
Démographie
Population 114 300 hab. (est. 2004)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 10 320 km2
Laos Attapu.svg

La province d'Attapeu (Attapu, Attopeu) est une province du Laos. Située dans le sud-est du pays, elle est limitrophe du Cambodge (au sud) et du Viêt Nam (à l'est).

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette province de 10 320 km2 englobe la plus grande partie du plateau des Boloven. Son altitude de 400 à 1300 m qui tempère le climat est propice à la caféiculture et aux productions de fruits tropicaux et de Miel. A l'est, la chaîne de montagnes Annamite sépare Attapeu de Vietnam.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Carte des districts de la province d'Attapeu

La province est découpée en 5 muangs (ou districts) :

  • 17-01 : District de Xaysetha
  • 17-02 : District de Samakkhixay
  • 17-03 : District de Sanamxay
  • 17-04 : District de Sanxay
  • 17-05 : District de Phouvong

Les structures territoriales, et le développement économique et social[modifier | modifier le code]

Le peuplement[modifier | modifier le code]

La population de la province est composée de 14 ethnies (lao, Oye, Cheng, Sadang, Alak, Yaheun, Ta-ye, Su, Lavae, Lavenh, Tariang, Yae, Kayong et Hmong). Elle est estimée à 110 000 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province a fait partie du Lan Xang durant le règne du roi Setthathirath[1],[2].

Religion[modifier | modifier le code]

Les monastères[modifier | modifier le code]

Environnement[modifier | modifier le code]

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Sur le plateau des Boloven, la forêt et les falaises truffées de grottes abritent des espèces menacées, comme le tigre, la panthère longibande et l'ours noir d'Asie. L'Est d'Attapeu couverte d'une jungle sauvage, possède l'une des plus belles faune et flore du Laos. Cet équilibre est menacé par le barrage de Houei Ho.

Culture[modifier | modifier le code]

Art et artisanat[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Cette province est actuellement peu touristique mais en cours d'ouverture grâce à la réfection de la route pour Sékong.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire du pays lao, de la préhistoire à la république, par Savèng Phinith (L'Harmattan, février 2011).
  2. Aperçu sur le royaume de Lan Xang de 1353-1949, par Singto Na Champassak (Édition Edilivre, 2011)