Province d'Ardabil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province d'Ardabil
استان اردبیل
(Ostān Ārdabil)
Image illustrative de l'article Province d'Ardabil
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Type Province
Capitale Ardabil
Démographie
Population 1 257 624 hab. (2005)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Superficie 17 800 km2
Tombe de Sheikh Safi

Ardabil (en persan : اردبیل, autre nom : Ardebil, nom antique : Artavil) est une des 30 provinces d'Iran et constitue l'une des 3 provinces de l'Azerbaïdjan iranien. Ses frontières sont formées de la République d'Azerbaïdjan au nord, à l'ouest par la province de l'Azerbaïdjan de l'est et au sud par la Province de Zanjan et le Gilan. Sa capitale est la ville d'Ardabil. La province a été une partie de la province d'Azerbaïdjan de l'est, et a été séparée pour former une province propre en 1993. Ardabil est l'endroit ou se trouve le sanctuaire et la tombe de Sheikh Safî ad-Dîn, dont le nom est à l'origine de la dynastie Safavide.

Climat, géographie et démographie[modifier | modifier le code]

Beaucoup de touristes viennent dans cette région pour son climat frais (au maximum 35 °C) durant les mois d'été. Les hivers sont très froids, avec des températures tombant à -25 °C. La province est considérée par beaucoup d'iraniens comme étant la plus froide d'Iran.

La province d'Ardabil a une superficie de 18 011 km². La capitale de la province, Ardabil, se situe à 70 km de la Mer Caspienne. La ville a une grande importance politique et économique dans le nord de l'Iran.

L'attraction naturelle de la région la plus fameuse est les monts Savalan. Une grande partie de la province est recouverte de vertes forêts. La plaine côtière de la Caspienne borde la partie ouest de la province.

Il y a de nombreuses sources d'eau chaude et de magnifiques paysages qui attirent les touristes. Les sources de la région d'Ardabil sont Beele-Darreh, Sar'eyn, Sardabeh et Booshloo, qui sont réputées pour leurs qualités médicinales dans tout l'Iran.

Il y a aussi de nombreux lacs : les plus grands sont Ne'or, Shoorabil, ShoorGel, NouShahr and Aloocheh qui servent d'habitat à quelques espèces d'oiseaux aquatiques. Le très beau lac Ne'or est situé dans une zone montagneuse à 48 km au sud-est de la ville d'Ardabil. Il couvre une surface de 2,1 km² et a une profondeur moyenne de 3 mètres.

Le lac est alimenté par des sources situées au fond du lac. Le lac Shoorabil est situé dans une zone de collines au sud de la ville d'Ardabil et couvre une surface de 640 000 m². La surface du lac est recouverte d'une fine couche blanche de minéraux, qui est utile pour soigner les maladies de peau et les rhumatismes. À côté du lac se trouve le complexe de loisirs de Shoorabil.

La majorité de la population de la province sont des azéris.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la province a des liens étroits avec celles de l'Azerbaïdjan voisin. La province est supposée dater de l'époque Achéménide. Elle est mentionnée dans l'Avesta, où il est dit que Zoroastre est né au bord de la rivière Araxe et a écrit son livre dans les monts Savalan. Durant la conquête de l'Iran par l'Islam, Ardabil était la plus grande ville d'Azerbaïdjan, et l'est restée jusqu'à la période de l'invasion Mongole.

Shah Ismail Ier a commencé sa campagne pour nationaliser le gouvernement de l'Iran et son territoire depuis cette province, mais a ensuite fait de Tabriz sa capitale en 1500. Ardabil est cependant resté un centre politique et économique d'importance jusqu'aux temps modernes.

Culture[modifier | modifier le code]

Musée d'Ardabil

L'origine de la ville d'Ardabil remonte à 4 à 6000 ans (d'après les études historiques construites dans la ville). Cette cité a été la capitale de la province de l'Azerbaïdjan a différentes époques, mais son âge d'or s'est situé pendant la période Safavide.

Les monuments historiques d'importance sont les suivants : le mausolée de Sheik Jebra'il, situé à 2 km au nord d'Ardabil, le bazaar de la ville, Babadavood anbaran, la Mosquée du vendredi d'Ardabil et des ponts anciens disséminés dans la province. De nombreuses traces de monuments historiques (tombes ou autres) dans les villages entourant Ardabil ont été retrouvés.

Universités[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]