Province cisplatine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Province cisplatine
Provincia Cisplatina (es/pt)

18161828

Drapeau Blason
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la province cisplatine

Informations générales
Statut Province portugaise, puis brésillienne
Capitale Montevideo
Histoire et événements
1816 Invasion portugaise
18 juillet 1821 Annexion officielle par le Brésil
25 août 1825 Déclaration d'indépendance : début de la guerre cisplatine
1828 Traité de Montevideo : indépendance de jure

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Province cisplatine (littéralement « province en deçà du Rio de la Plata » d'un point de vue brésilien) est le nom donné autrefois par le Brésil à un territoire espagnol qui faisait partie de la Vice-royauté du Rio de la Plata, puis, dès 1810, une des Provinces Unies du Rio de la Plata avec le nom de Bande Orientale (la bande orientale du Rio de la Plata). Possession espagnole en droit il fut l'objet des nombreuses attaques portugaises. Après l'invasion de 1815 elle fut brésilienne en fait jusqu'à l'indépendance de bande Orientale (aujourd'hui l'Uruguay).

La bande Orientale avait toujours été une zone tampon peu peuplée entre les empires coloniaux espagnol et portugais. En 1777, sa possession fut attribuée à l'Espagne par le traité de San Ildefonso.

En 1811, José Gervasio Artigas prit la tête d'une révolte contre les Espagnols, qu'il défit à la bataille de Las Piedras. En 1814, il fonda la Liga Federal (Ligue fédérale) et invita d'autres provinces à la rejoindre pour se déclarer indépendantes de l'Espagne.

Le prestige de cette ligue finit par effrayer le Portugal, qui décida en août 1816 d'envahir la province pour écraser le mouvement. Montevideo fut occupée dès janvier 1817 et Artigas fut définitivement battu lors de la bataille de Tacuarembó en 1820. En 1821, la Province orientale du Río de la Plata fut officiellement annexée par le Brésil sous le nom de « Province cisplatine » (Província Cisplatina), suite à l'acclamation générale d'une assemblée de notables le 18 juillet 1821.

Certains territoires de la bande Orientale furent annexés par le Rio Grande do Sul, et la Cisplatine fut réduite à :

Cependant, les Provinces-Unies du Río de la Plata ne cessèrent de réclamer cette province. En 1825, elles appuyèrent un groupe de nobles uruguayens, les Trente-trois Orientaux, menés par Juan Antonio Lavalleja, qui déclarèrent l'indépendance le 25 août. Cette action provoqua la guerre de Cisplatine, qui aboutit en 1828 au traité de Montevideo suite à une médiation anglaise. Par ce traité fut reconnue l'indépendance de la République orientale de l'Uruguay.

Voir aussi[modifier | modifier le code]