Province autonome de Bosnie occidentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Province autonome de Bosnie occidentale
Република Западна Босна bs

Republika Zapadna Bosna bs

19931995

Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de la municipalité de Velika Kladuša, dont le territoire correspond approximativement à celui de la Province autonome de Bosnie occidentale


Informations générales
Capitale Velika Kladuša
Langue Bosnien
Monnaie Mark convertible
Démographie
Population variable
Superficie
Superficie variable

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Mosquée à Velika Kladuša

La république de Bosnie occidentale était une entité autoproclamée de Bosnie-Herzégovine durant la guerre d'indépendance de la Bosnie-Herzégovine et peuplée en majorité de Bosniaques musulmans pro-serbes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 27 septembre 1993[1], les autorités de la municipalité de Velika Kladuša font sécession vis-à-vis de la Bosnie-Herzégovine et proclament la création de la « province autonome de Bosnie occidentale » (Autonomna Pokrajina Zapadna Bosna / Аутономна Покрајина Западна Босна en bosnien, serbe ou croate) avec pour capitale Velika Kladuša. Son président était Fikret Abdić « Babo », directeur de l'usine agroalimentaire Agrokomerc et candidat à la présidence de la Bosnie-Herzégovine. Il était pour le maintien de la Yougoslavie, et s'allia avec les Serbes et les Croates.

L'armée de Bosnie-Herzégovine commence alors à affronter les autorités et l'armée dissidentes (5 000 hommes environ[2]) et gagne du terrain. Le 21 août 1994, le territoire est reconquis par les autorités de Bosnie-Herzégovine.

Le 9 novembre 1994, la province autonome de Bosnie occidentale est restaurée après l'expulsion des troupes de l'armée régulière bosniaque à l'Ouest de Bihać, le long de la frontière avec la république serbe de Krajina. Jusqu'à sa disparition, son territoire se limitera à une étroite bande.

Le 26 juillet 1995, la province autonome se proclame « république de Bosnie occidentale »[3].

Début août 1995, elle sert de dernière ligne de défense pour les Serbes de la république serbe de Krajina en Croatie dont la capitale tombe au main des Croates le 5 août. L'armée croate franchit la frontière et avec l'aide de l'armée bosniaque dissout la république de Bosnie occidentale le 7 août 1995[4] qui sera incorporée jusqu'à aujourd'hui au canton d'Una-Sana de la fédération de Bosnie et Herzégovine. Fikret Abdić a quant à lui été arrêté et est actuellement en détention pour crimes de guerre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La république de Bosnie occidentale était située à l'extrême Nord-Ouest de la Bosnie-Herzégovine, dans les Alpes dinariques et son territoire correspondait à peu près à la municipalité de Velika Kladuša.

Elle était peuplée en majorité par des Bosniaques musulmans. Ses frontières n'ont cessé de varier au gré des avancées et des retraites des troupes serbes, croates et bosniaques.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]