Protectorat espagnol au Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Protectorat espagnol au Maroc
حماية إسبانيا في المغرب
(ḥimāyat Isbāniyā fi-l-Magrib) ar

Zona de Influencia española en Marruecos, puis Zona de Protectorado español en Marruecos es

19121956

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte du Maroc en 1912 ; le protectorat espagnol est indiqué en rose.

Informations générales
Statut Protectorat espagnol
Capitale Tétouan
Langue Espagnol, Arabe, Berbère
Religion Islam, Christianisme, Judaisme
Histoire et événements
27 novembre 1912 Traité de Madrid
7 avril 1956 Indépendance du Maroc reconnue par l'Espagne

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le protectorat espagnol au Maroc (en arabe : Himayat Ispaniya fi Al-Maghreb حماية إسبانيا في المغرب) était la partie du Maroc sous un régime de protectorat de l'Espagne, établi par le traité franco-espagnol de Madrid du 27 novembre 1912, faisant notamment suite au traité franco-marocain de Fès du 30 mars 1912 instituant le protectorat français au Maroc (d'autres « tractations » surtout occidentales, parfois secrètes, y ayant mené, tout comme pour le protectorat français au Maroc).

Le protectorat se composait de la région du nord du Maroc, soit le Rif et le Habt (péninsule tingitaine). Huit mois avant l'accord, la France avait établi son protectorat sur la plus grande partie de l'actuel Maroc, concédant à l'Espagne plus une zone d'influence qu'un réel protectorat et faisant d'elle un « sous-locataire de la France », expression méprisante de journaux français de l'époque. Toutefois, une administration de l'Espagne sur sa zone d'influence a pu mieux s'organiser suite à la fin de la guerre du Rif (1921-1926), lorsque la région fut pacifiée.

Le protectorat espagnol a duré jusqu'au 7 avril 1956, date à laquelle l'indépendance du Maroc fut reconnue, peu après la France, par l'Espagne.

Carte des zones du Maroc sous protectorat espagnol

Liens externes[modifier | modifier le code]