Protection sociale en Nouvelle-Zélande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Protection sociale en Nouvelle-Zélande est ancienne. Les premières mesures ont été prises en 1898 par le Parti libéral, et concernaient les retraites.

Selon Pierre Rosanvallon, le cas de la Nouvelle-Zélande est exemplaire de « la tentation », « en temps de crise », « de cibler davantage les prestations sur les plus nécessiteux » [1]. En effet, si elle fut le premier pays à instaurer en 1926 un système universel d'allocations familiales, celles-ci ne sont plus attribuées que sous condition de ressource depuis 1990[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Protection sociale en Europe, Rapport de la Communauté européenne, publié en 1993. Cité par Pierre Rosanvallon, La Nouvelle question sociale. Repenser l'Etat-providence, Le Seuil, 1995, p.92
  2. Rosanvallon, 1995, p.92