Protection civile en Algérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Protection civile

Logo de l’association
Cadre
But Secourisme
Zone d’influence Drapeau de l'Algérie Algérie
Fondation
Fondation 1964
Fondateur Ahmed Ben Bella
Identité
Siège Alger, Drapeau de l'Algérie Algérie
Président Colonel Mustapha El Habiri
Financement Indépendance
Site web www.protectioncivile.dz

La protection civile algérienne, appelée الحماية المدنية (Protection civile), est un service de secours dont le but est l'assistance à la population.

Historique[modifier | modifier le code]

Deux ans après l'indépendance de l'Algérie en 1962, le service national de la protection civile algérienne est née, à l'initiative du président Ahmed Ben Bella et du décret no 64-129 du 15 avril 1964. La gestion administrative et la prise en charge salariale des sapeurs-pompiers relevaient encore des municipalités comme dans la période coloniale[1].

Du décret 76-39 du 20 février 1976, l'organisation sera complétée par la substitution de l'ex Service National de la Protection Civile et la création de la direction générale de la protection civile. En 1991, la Protection Civile bénéficie de l'autonomie financière[1].

Organisation et missions[modifier | modifier le code]

LogoProtectionCivil-DZ.svg

L’organisation DGPC algérienne est fixé par le décret no 91-503 du 21 décembre 1991[2].

Véhicule et pompiers de la protection civile

Les missions de la direction générale de la Protection Civile ce compose de[3] :

  • La direction de la prévention[2] qui ce compose a son tour en trois sous-directions (la sous direction des études et de la réglementation, la sous direction des risques Majeurs et la sous direction des statistiques et de l’information) qui s’occupent des activités développées par la protection civile, pour les études et la définitions des règles générales et les normes de sécurité applicables en matière de prévention dans les différents secteurs d’activités et de contrôler leur application.
  • La direction de l’organisation et de la coordination des secours[2] comprend quatre sous-directions (La sous direction de la planification opérationnelle, la sous direction des opérations, la sous direction des communications et liaisons opérationnelles et la sous direction du secours médicalisé) qui s’occupent d’étudier et de définir les moyens et les règles d’organisation, de préparation et de mise en œuvre des secours et de suivre et coordonner leur déroulement.
  • La direction du personnel et de la formation[2] comprend trois sous directions (la sous direction du personnel, la sous direction de l’action sociale et la sous direction de la formation) qui s’occupent de la gestion et la répartition des ressources humaines, d’arrêter la politique de formation, de fixer les programmes pédagogiques et de définir les règles et conditions de leur mise en œuvre.
  • La direction de la logistique et des infrastructures[2] comprend trois sous-directions (la sous direction du budget et de la comptabilité, la sous direction des infrastructures et la sous direction des équipements et de la logistique) qui s’occupent des étudies et réalisations des programmes d’infrastructures et d’équipements, d’arrêter et d’exécuter les prévisions de crédits et de définir et de contrôler les conditions de gestion et de maintenance des infrastructures et des équipements de la protection civile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :